Santé animale : diarrhée et vomissement chez le chien et chat ne rime pas toujours avec gastro-entérite

Comme chez l’humain, chiens et chats peuvent souffrir de gastro-entérite. Cependant des symptômes comme vomissements et diarrhée peuvent avoir d’autres causes que cette maladie.

La gastro-entérite, inflammation de l’estomac et/ou de l’intestin, est redoutée chaque hiver.

L’Institut national de veille sanitaire (INVS) a annoncé que la France a dépassé le seuil épidémique de gastro-entérite depuis le 5 janvier.

Chiens et chats peuvent eux aussi souffrir d’une gastro-entérite. Toutefois, vomissements et diarrhée qui sont les principaux symptômes de cette maladie ne lui sont pas propres. Ils peuvent tout à fait faire partie du tableau clinique et être observés dans d’autres pathologies, plus ou moins graves.

Ne pas confondre régurgitations et vomissements

Chien et chats peuvent tout d’abord régurgiter. Ce qui est différent du vomissement. Le chat, notamment parce qu’il avale des boules de poils en se léchant.

Si la régurgitation n’arrive que de temps en temps, que cela n’est pas vraiment récurrent, il n’y a pas spécialement lieu de s’inquiéter.

Quand faut-il s’inquiéter ?

L’urgence est quand les troubles (vomissements, diarrhée) ne disparaissent pas rapidement, voire s’accentue et que l’état de l’animal ne s’améliore pas. Voire que d’autres symptômes apparaissent : abattement, perte d’appétit, fièvre…

La présence de sang dans les selles est aussi un signe d’urgence.

Une consultation vétérinaire sans attendre est alors le meilleur réflexe à adopter.

L’assurance santé animale, pour les maîtres ayant souscrit ce type de mutuelle pour leur compagnon, prend en charge la gastro-entérite, si cela est diagnostiqué.

Mais également les très nombreuses maladies qui peuvent causer les mêmes symptômes : pancréatite, occlusion, maladie du métabolisme, intoxication, virus… Parmi ces derniers celui responsable de la parvovirose. Cette maladie grave et contagieuse (on la rencontre beaucoup en collectivité comme les refuges, élevages, expositions, etc.) impose une prise en charge vétérinaire d’urgence. La parvovirose, contre laquelle un vaccin existe, se caractérise par la présence de sang dans les vomissures. On parle alors de gastro-entérite hémorragique.

Gastro-entérite « simple » : une guérison rapide

Une gastro-entérite « ordinaire », chez l’animal peut survenir si lors d’une sortie l’animal ingère un aliment avarié, mauvais pour la santé. Le chat se montre plus prudent, plus « méfiant » que le chien.

Des examens complémentaires, que prend également en charge l’assurance santé animale, peuvent être nécessaires au vétérinaire pour affiner et poser son diagnostic.

L’animal pourra être placé en observation, sous perfusion, notamment pour éviter une déshydratation. La mise en place d’un traitement adapté visant à éliminer les symptômes, voire une courte période de jeûne, doivent permettre au chien ou chat souffrant d’une gastro-entérite « simple » d’être rapidement remis sur pieds, en quelques jours.


Laissez votre avis