Santé animale : quelle couverture pendant la garde du chien ou du chat ?

Avec la période des ponts et celle de la préparation des grandes vacances, la question de la garde du chien ou chat peut se poser. L’assurance santé animale continuera de prendre en charge les frais vétérinaires en cas d’accident ou de maladie, même en cas de transfert de garde. Quant à la responsabilité civile si le chien ou chat cause des dommages, mieux vaut prendre les devants.

Au quotidien, lorsque l’animal, chien ou chat, est dans son foyer, il est normalement couvert par l’assurance responsabilité civile en cas de dommages. Se renseigner auprès de l’assureur sur l’étendue exacte des couvertures et signaler l’acquisition/présence d’un animal est une bonne précaution. Parfois, il peut être envisageable de souscrire à une extension de garantie.

L’assurance responsabilité civile ne couvre que les dommages causés à autrui. Si l’animal est responsable d’un problème touchant un membre de la famille, il faut avoir souscrit une garantie individuel contre les accidents ou un contrat GAV (garantie des accidents de la vie) pour qu’il y ait prise en charge et remboursement.

A noter que l’assurance responsabilité civile est une obligation pour les propriétaires d’un chien dit dangereux tel que défini par la loi de janvier 99. L’attestation de souscription doit pouvoir être présentée en cas de contrôle.

Garde « prolongée » ou simple promenade du chien

 Lorsque l’on confie son animal en garde, c’est la personne qui en aura la charge qui en deviendra responsable. S’il s’agit d’un ami, d’un voisin, d’un membre extérieur de la famille, mieux vaut là aussi s’informer de ce qu’il adviendrait si le chien ou chat causait un problème à autrui. Car il y a transfert de garde dès lors que l’animal est confié pour une période de quelques jours. A l’inverse, s’il ne s’agit que d’une promenade/sortie occasionnelle, voire exceptionnelle, en ce qui concerne le chien et qu’un dommage est causé à ce moment-là, c’est normalement le propriétaire en titre de l’animal qui demeure responsable.

Des gardiens bien assurés

Il existe de nos jours de nombreuses solutions pour faire garder son animal : pensions, pet-sitters, personnes s’installant au domicile des maîtres durant leur absence, échanges de garde entre particuliers… Autant d’offres et de possibilités qui se sont multipliées sur Internet.

S’y prendre à l’avance lorsque l’on souhaite faire garder son chien ou chat permettra de s’assurer que l’animal sera entre de bonnes mains. Les professionnels doivent disposer d’une assurance responsabilité civile « pro ». Dans les structures, comme les pensions par exemple avec plusieurs employés, au moins un d’entre eux doit disposer d’un certificat de capacité. Cela pourra être vérifié à l’avance.

Si durant la période de garde, le chien ou le chat est victime d’une maladie ou d’un accident, et que le maître a souscrit une assurance santé animale, celle-ci prendra en charge les frais vétérinaires à hauteur de la formule souscrite. Il suffira de penser à laisser au gardien quelques feuilles de soins d’avance avec les papiers de l’animal (carnet de santé ou passeport européen). Sans oublier d’indiquer à l’avance si le chien ou chat suit un traitement particulier, souffre d’une pathologie, suit un régime spécifique, etc.

Enfin, certains systèmes de garde proposent désormais une assurance santé animale en cas de maladie survenant durant la garde. Celle-ci est limitée du point de vue de son plafond (jusqu’à 500 € en moyenne), mais peut être un avantage pour les maîtres ne disposant pas d’une assurance santé animale pour leur compagnon.


Laissez votre avis