Santé animale : stérilisation du chien et du chat, une notion de bien-être

Contrairement à la Grande-Bretagne ou encore l’Amérique du Nord, la stérilisation du chien est moins systématique en France. Pas plus que la femelle n’a la nécessité d’avoir des petits et de mettre bas, le mâle n’a besoin de saillir au moins une fois dans sa vie. Chien ou chat y gagnera en bien-être en prenant la décision d’une stérilisation précoce.

Une stérilisation (ou une castration) de l’animal peut éviter certains comportements indésirables, notamment chez les mâles (« esprit bagarreur », fugues, marquages urinaires chez le chat, etc.). Même si cela ne résout pas toujours tous les problèmes de comportement non plus !

Dans tous les cas, la stérilisation réduit le risque d’apparition de certains problèmes de santé (infections utérines chez les femelles) et de certains cancers, tant chez les mâles (prostate, testicules) que chez les femelles (tumeurs mammaires).

Un implant en attendant de castrer le mâle

Le recours à une pilule contraceptive pour chien ou chat n’est pas une bonne solution. Pas plus que la contraception par injection. Pour le mâle en revanche et par exemple avant de prendre la décision de l’intervention irréversible, il est possible d’utiliser un implant qui, chez le chien ou le chat, va « bloquer » la libido de l’animal.

Castration/stérilisation : une opération dite de convenance

La stérilisation ou la castration, en temps normal, n’est pas une maladie ni un accident. C’est pour cela qu’elle n’est généralement pas prise en charge par l’assurance santé animale… en dehors bien entendu d’un problème de santé qui l’imposerait. Ou bien alors après une certaine ancienneté de contrat.

Pour le chien ou chat assuré, et dans le cas d’une stérilisation « normale », le maître pourra utiliser le forfait prévention s’il dispose d’une formule le proposant afin de financer cet acte vétérinaire qui est considéré comme une intervention dite de « convenance». Même s’il s’agit bien en fait de santé et de bien-être pour l’animal… A noter que la stérilisation est obligatoire pour les chiens dits dangereux de première catégorie tels que définis par la loi de janvier 99.

Une intervention à envisager de manière précoce

Stérilisation et castration sont des techniques que maîtrisent très bien les vétérinaires. Et qu’il y a tout intérêt à envisager de manière précoce. Vers l’âge de 5/6 mois chez le chat ; et chez le chien, en fonction de sa race et de sa taille – vers 6/12 ou 18 mois. Mais quel que soit l’âge de l’animal, il est possible d’en parler avec son vétérinaire afin de faire le point pour l’envisager.

L’embonpoint qui peut en résulter n’est pas une fatalité. Ce n’est en tout pas à redouter. Quelques mesures peuvent être prises pour prévenir le risque de prise de poids : revoir le plan alimentaire, mise en place d’exercices, etc.


un commentaire sur “Santé animale : stérilisation du chien et du chat, une notion de bien-être”

  • Brigit Vues :

    Bonjour,

    Très bon billet pour inciter les gens à pratiquer la stérilisation sur leurs chats ou chiens.

    Au sein de notre association de défense féline nous nous battons pour obtenir une stérilisation obligatoire pour tous les particuliers.

    Et nos vétérinaires partenaires pratiquent des stérilisations sur les chatons dès l'age de 3/4 mois …

    Cordialement,
    Brigit
    Webmaster du site chat-adoption.com

Laissez votre avis