Santé animale : un nouveau passeport européen pour le chien, chat et furet

Depuis le 29 décembre 2014, un nouveau passeport européen a fait son apparition pour le chien, chat et furet. L’âge minimum à partir duquel l’animal devra être vacciné contre la rage est dorénavant fixé à 12 semaines.

 Depuis le 29 décembre 2014 une nouvelle règlementation relative aux échanges au sein de l’Union européenne des chiens, chats et furets, s’est mise en place.

Le fait que l’animal (chien, chat ou furet) a pour obligation d’être identifié, vaccinné contre la rage et disposer d’un passeport européen – attestant ces 2 précédentes dispositions – demeure obligatoire.

Pour rappel, l’identification du chien, chat furet (qui sera réclamée en vue de la souscription à une formule d’assurance santé animale) doit être effectué à l’aide d’une puce électronique : transpondeur implanté sous la peau sans anesthésie par le vétérinaire.

Les animaux identifiés par tatouage avant le 3 juillet 2011 peuvent continuer à voyager au sein de l’UE à condition que le tatouage soit clairement lisible.

Un passeport infalsifiable pour le chien, chat et furet

Un nouveau passeport pour animal de compagnie a fait son apparition. Il est, comme « l’ancien », délivré par le vétérinaire. Ce qui change, c’est la présentation et le contenu de ce passeport européen.

Les données relatives à l’identité de l’animal qu’il comporte sont dorénavant sécurisées par l’apposition par le vétérinaire d’une protection plastifiée, empêchant toute falsification. Le vétérinaire indiquera par ailleurs la date à partir de laquelle la vaccination antirabique sera considérée comme valide. Ce qui a pour but de faciliter la lecture de cette information.

Si l’animal dispose d’un passeport délivré avant le 29 décembre 2014, celui-ci reste toutefois valide. Et il n’est pas nécessaire d’en changer. Ce sont les passeports délivrés à partir de cette date qui devront être conformes à la nouvelle réglementation.

Vaccination contre la rage : à 12 semaines minimum

Le chien, chat ou furet devra être vacciné contre la rage à l’âge minimum de 12 semaines (contre 4 mois auparavant).

En cas de primo-vaccination contre la rage, un délai d’au moins 21 jours est nécessaire, afin que celle ci soit valide.

Pour voyager à l’étranger avec son chien, chat ou furet, il faut donc s’y prendre à l’avance afin de tenir compte de ce délai.

Les formules d’assurance santé animale contenant un forfait prévention permettent de financer cet acte chez le vétérinaire (e forfait prévention peut aussi être utiliser pour le coût de l’identification).

La vaccination contre la rage peut aussi être exigée pour séjourner dans un camping, voire certaines pension.

De même, les chiens dits dangereux tels que définis par la loi de janvier 99 (chiens de première et deuxième catégorie) doivent obligatoirement être vaccinés contre la rage.

A noter également que pour un animal transporté par une personne autre que son propriétaire, le maître devra délivrer à la personne à qui il le confie une autorisation écrite pour effectuer ce transport en dehors de la France, en plus des documents d’accompagnement de l’animal.


un commentaire sur “Santé animale : un nouveau passeport européen pour le chien, chat et furet”

  • Marc Vidon Vues :

    Bonjour,
    En tant que vétérinaire, je me permets quelques remarques concernant votre article :
    – L'âge minimal pour la vaccination contre la rage est fixé à 3 mois depuis des dizaines d'années.
    – La vaccination contre la rage n'est plus exigée dans les camping étant donné que la France est indemne de rage.

Laissez votre avis