Toujours plus de chats et moins de chiens

Contrairement au nombre de chats, la population canine continue de baisser en France, tout comme celle des petits mammifères. Les chiens restent toutefois davantage protégés par un contrat d’assurance santé animale.

Les Français aiment toujours autant leurs animaux de compagnie. La dernière enquête de la Facco (Chambre Syndicale des Fabricants d’Aliments Préparés pour Chiens, Chats, Oiseaux et autres Animaux Familiers) en recense 63 millions sur notre territoire. Un baromètre conduit par TNS Sofres à l’automne 2012 auprès de 14.000 foyers français .

L’animal : source de bienfaits

Près d’un foyer sur deux (48,4 %) vit auprès d’un animal familier. C’est forcément que les Français y trouvent quelques bienfaits. Selon l’enquête, 48,7 % des possesseurs de chiens et 44,3 % des possesseurs de chats estiment que leur compagnon est source de bienfaits. Le chien, pour 48% des possesseurs, contribue au développement de l’enfant ; pour 40% des possesseurs de chats, l’animal est perçu comme un compagnon, voire un membre de la famille.

Mais la tendance observée les année précédentes se confirme : le nombre de chiens continue de baisser et celui de chats d’augmenter. La population canine a en effet diminué de 100.000 par an par rapport à 2010 pour s’établir à 7,42 millions (labrador, yorkshire terrier et caniche sont les races préférées), contrairement au nombre de chats qui a augmenté de 200.000 sur la même période pour s’établir aujourd’hui à 11,41 millions (européen, siamois, persan sont les plus plébiscités). Quant aux petits mammifères, leur nombre est également en baisse : 2,66 millions.

Pour 21,6 % des personnes interrogées et possédant un chien, contre 18,8 % un chat, le problème que peut représenter l’animal est la première cause de non possession.

La mono-possession reste la règle

21,3 % des foyers français possèdent au moins un chien en 2012 (22,4 % en 2010), 27 % au moins un chat (26,1 en 2010), et 5,6 % au moins un rongeur (6,1 % en 2010).

« La mono possession au sein d’une même espèce reste la règle », souligne l’enquête de la Facco : 81,3 % des possesseurs de chiens et 68,4 % des possesseurs de chats ne possèdent qu’un animal. « Le nombre moyen d’animaux possédés est stable : 1,27 chiens / 1,54 chats. »

De plus en plus stérilisés ou castrés

Cette enquête souligne également que, d’année en année, chiens et chats sont davantage stérilisés ou castrés : 37 % pour les premiers (+ 4,5 points par rapport à 2010) et 77,2 % pur les seconds (+ 3 points).

Ce sont dans des foyers résidant dans des agglomérations de moins de 2.000 habitants que le taux de possession est le plus élevé (35,2 % pour les possesseurs de chiens et 29,7 % de chats).

Ce sont tout de même les chiens qui arrivent en tête des animaux les plus protégés par un contrat d’assurance santé animale (73 %), suivis des chats (27 %) selon une enquête menée pour sa part par SantéVet sur la base de sa clientèle.


Laissez votre avis