Assurance chômage : 19.000 personnes pénalisées par les nouvelles règles d’indemnisation

En avril 2009, les changements de règlementation de l’assurance chômage devaient notamment permettre une indemnisation après quatre mois d’activité. Selon une note de l’Unedic, on apprend que durant la première année de mise en place de ces nouvelles règles d’indemnisation, 19.000 personnes ont été pénalisées et 238.000 avantagées par ce nouveau système.

Dans un article paru dans l’hebdomadaire Le Point, on apprend que le changement de convention de l’assurance chômage a coûté à l’Unedic 617M d’euros sur la première année de mise en place. On apprend également qu’en conséquence de ce nouveau système, 19.000 personnes ont été pénalisées et 238.000 avantagées.

Ces nouvelles règles avaient pour but d’améliorer la situation des jeunes notamment, mais aussi des travailleurs précaires et des saisonniers. Grâce à ce remaniement, « près de la moitié des allocataires gagnants ont moins de 30 ans, un tiers moins de 25 ans et 30% sont indemnisés au titre de l’annexe 4 », qui prend en charge les intérimaires et les intermittents du spectacle, précise Le Point.

Valables jusqu’à fin mars 2011 ce changement de convention permet chômeurs d’être indemnisés s’ils ont travaillé au moins quatre mois sur deux ans et demi, ou sur trois ans pour les salariés de 50 ans et plus. La durée maximale d’indemnisation est de deux ans (trois ans pour les seniors) suivant le principe un jour cotisé = un jour indemnisé.

Toujours dans Le Point, on apprend que la moitié des chômeurs indemnisés par l’assurance chômage touchent une allocation inférieure ou égale à 966 euros mensuels (chiffre septembre 2009). La part des demandeurs d’emploi (y compris les dispensés de recherche, DRE) indemnisés par le régime d’assurance chômage est d’un sur deux (50,7%).


Laissez votre avis