Assurance chômage : Les grands changements du 1er juillet

Selon un arrêté publié au Journal officiel le 26 juin 2014, la nouvelle et controversée convention chômage rentrera en application demain, au 1er juillet. Parmi les grandes nouveautés, apparition des droits rechargeables, possibilité de cumuler salaire et allocation chômage sous certaines conditions et indemnité journalière minimum fixée à 28,38 euros.

Après des mois de polémique, la nouvelle convention chômage est aujourd’hui actée et entrera en vigueur dans quelques heures, au 1er juillet. Quatre modifications notables sont à retenir.

Droits rechargeables

Les droits rechargeables vont signer leur apparition dès demain. Tout chômeur indemnisé repartant à l’emploi pourra retrouver, à la fin de celui-ci, les allocations antérieures qu’il n’a pas utilisé. L’indemnisation s’en retrouvera par ailleurs gonflée ou allongée selon le principe que toute nouvelle période de travail lui permet de cumuler de nouveaux droits.

Pour bénéficier de ce dispositif accessible à tout type de contrat (CDD, CDI, interim, saisonnier, petit boulot…), une seule condition requise: avoir effectué une période de travail minimum de 150h en une ou plusieurs fois.

Cumul salaire / allocation chômage

Autre nouvelle disposition, les chômeurs indemnisés de retour à l’emploi pourront désormais cumuler leur salaire avec une partie de l’allocation chômage qu’ils percevraient jusqu’à présent. Unique restriction: que le revenu total (salaire + allocation) n’excède pas le montant de l’allocation chômage initialement versée. Le but de la mesure est de favoriser l’accession au monde du travail, même sur des contrats temporaires (CDD, saisonnier) ou à temps partiel, tout en permettant au demandeur d’emploi de diversifier ses expériences.

L’indemnisation “multi-employeurs” calculée plus justement

Jusqu’à présent, les droits des anciens multi-employés (plusieurs emplois en même temps) étaient calculés de façon limitative. En guise de référence pour les allocations, seule comptait la durée d’activité dans le premier emploi perdu, et l’emploi conservé ne devait pas concerner plus de 110 heures par mois et devait rapporter moins de 70% du total des revenus avant la perte du ou des emplois.

A compter du 1er juillet, les droits chômage des multi-employés seront calculés sur la base de tous les emplois perdus en considérant toutes les périodes d’activité, et pourront cumuler leur allocation avec la rémunération du au des emplois conservés.

Allocation journalière minimum de 28,38 euros

Dès demain, les nouveaux bénéficiaires de l’allocation chômage pourront prétendre à une indemnité journalière minimum de 28,38 euros par jour (57% du salaire journalier de référence). Une indemnité journalière maximum rentre également en ligne de compte, représentant 75% du salaire journalier de référence, soit approximativement 37,33 euros.


Laissez votre avis