Foot : Pourquoi Karim Benzema risque de payer cher son saut en parachute ?

Le 30 décembre, alors qu’il était en vacances à Dubaï, Karim Benzema a voulu prendre de la hauteur et s’est payé un saut en parachute qui devrait lui couter cher.

Le saut en parachute de Karim Benzema n’a pas du tout fait rire les cadres dirigeants du Real Madrid. Le Footballeur Karim Benzema s’est offert un saut en parachute en tandem, alors qu’il était en vacances à Dubaï. Il n’y aurait rien à redire à cela, si l’avant-centre n’avait pas une clause de son contrat lui interdisant la pratique de sports à risques, comme l’a rappelé le journal MARCA dans ses pages. Le saut en parachutes fait partie de ces sports “interdits”, le club espagnol devrait donc sanctionner le footballeur.

Pourquoi les sports à risque sont ils interdits ?

Les grands clubs de football comme le Real Madrid, le PSG ou encore Arsenal assurent leurs joueurs contre toute incapacité totale ou partielle de jouer. Or ces contrats de prévoyance excluent toutes pratiques à risque (saut en parachute, à l’élastique, escalade, VTT, plongée sous marine…). Ainsi, si pendant ce saut, il était arrivé quoi que ce soit à K. Benzema, le joueur n’aurait pas été couvert et le club aurait pu perdre beaucoup d’argent.

Les footballeurs ne peuvent donc pas disposer de leur temps comme ils l’entendent et doivent respecter les clauses de leur contrat avec leur employeurs qui souvent englobent les exclusions de garantie des compagnies d’assurances. Par ailleurs, le joueur Français n’en est pas à son premier coup de canif dans le contrat, amateur de sensations fortes, il avait déjà été flashé à 216 km/h au volant de sa voiture, en 2011 il avait également participé à une course sauvage à Ibiza.

D’autres joueur du Real avaient été sanctionné dans le passé, Iker Casillas et Asier lllarramendi avaient du payer une amende pour avoir respectivement monté à cheval pour l’un et fait de la moto pour le second. La transgression de Karim Benzema, devrait donc elle aussi être sanctionnée par le club madrilène.


Laissez votre avis