Pas d’assurance pour les joueuses blessées lors de rencontres internationales

Alors que la FIFA prévoit une indemnisation destinée aux clubs dont les joueurs se blessent en sélection nationale, rien n’est prévu pour les footballeuses. Plusieurs clubs, dont l’Olympique Lyonnais, ont interpellé la Fédération Internationale de football pour que les joueuses soient elles aussi couvertes.

Le 14 janvier dernier, la ligue suédoise de football féminin et 24 clubs norvégiens, appuyés par le Standard de Liège et l’Olympique Lyonnais, ont envoyé un courrier à la FIFA. Motif, pourquoi les joueuses professionnelles ne bénéficient-elles pas comme les hommes d’une assurance qui permet d’indemniser leurs clubs en cas de blessure lors de rencontres internationales ?

Comme le révèle le journal l’Equipe, depuis 2012 “les clubs masculins sont soulagés du salaire des joueurs blessés avec les A – pour une durée maximale d’un an et avec certaines restrictions (franchise de 28 jours, pas de couverture invalidité permanente et décès)”.

Pourtant, les femmes ne bénéficient pas de cette assurance. Ainsi, en cas de blessure, de l’une d’entre elle, son salaire reste à la charge du club qui doit également payer celui de sa remplaçante. La FIFA qui a répondu à la ligue suédoise, s’est engagé à “analyser la situation avec les parties prenantes”, avant une “possible extension”, même si pour les spécialistes cette mesure a peu de chance d’aboutir car elle pourrait entrainer une augmentation des primes d’assurance payées par la FIFA.


Laissez votre avis