Etats-Unis : Une assurance grossesse disponible via application smartphone ?

Glow, une nouvelle application de l’App Store d’Apple, vient de tracer les contours aux États-Unis d’une protection inédite : l’assurance grossesse. Contre paiement d’un abonnement mensuel, les utilisatrices n’étant pas tombées enceintes sous 10 mois, sont remboursées de leurs frais médicaux.

En apparence, Glow se compose comme toute application déjà existante accompagnant les femmes dans leur désir de grossesse. Calendrier de cycles menstruels, identification de la meilleure période d’ovulation, température quotidienne… Et même la compilation de données plus personnelles (nombre de tentatives, activité physique pratiquée, consommation d’alcool ou de tabac) afin d’estimer au mieux toutes les chances de l’utilisatrice de tomber enceinte. A la différence que cette nouvelle application de l’App Store d’Apple a creusé plus loin l’innovation. Elle vient d’esquisser le premier concept d’assurance grossesse surfant sur la politique du “satisfait ou remboursé”.

Enceinte ou remboursée

Le fonctionnement de l’assurance grossesse de Glow est simple. Contre un abonnement mensuel de 50 dollars, l’utilisatrice dispose d’un délai de 10 mois pour parvenir à tomber enceinte grâce à l’application. Si elle y parvient, l’argent dépensé pour sa souscription est perdu. Si par contre sa tentative de grossesse se révèle infructueuse après utilisation quotidienne de Glow, ses 10 mois de paiement d’abonnement lui sont reversés. Elle percevra également sous forme de crédit à utiliser dans une clinique partenaire, un pourcentage de toutes les sommes perçues grâce aux femmes tombées enceintes.

Glow, disponible en France ?

Pensé pour le marché des États-Unis, Glow s’est donné les moyens de prouver outre-atlantique son efficacité. En Amérique du nord, la totalité des frais de grossesse sont à la charge des familles. Du moins, pour celles qui n’ont pas contracté d’assurance suffisamment couvrante. Et les tarifs sont loin de ressembler à ceux habituellement pratiqués en France :

– Première visite gynécologique : 600 dollars
– Prises de sang, frottis et examen pour le taux de glucose : 2.500 dollars
– Ensemble des rendez-vous pour le suivi grossesse et maternité : 3.500 dollars
Échographie 2ème trimestre : 250 dollars
– Accouchement par voie basse : 2.500 dollars
– Accouchement par césarienne : 3.500 dollars

Une grossesse aux États-Unis coute donc 9.350 dollars au bas mot. Sans compter d’éventuellement frais additionnels tels qu’une fécondation in vitro (fiv) de 12.000 dollars pour les problèmes d’infertilité.

La France dispose d’un fonctionnement tout autre. Côté stérilité et traitements, comme l’insémination artificielle (6 fois) ou la fécondation in vitro (4 fois), l’Assurance maladie assure une prise en charge totale. Pour le reste des frais médicaux, elle propose un remboursement à 70% de 1 à 5 mois de grossesse, puis à 100% à partir du 6ème mois. Parti de ce constat, Glow n’aurait aucune réelle légitimité dans l’hexagone.

Conceptualisé par Max Levchin, cofondateur de Paypal, Glow est officiellement disponible sur l’App Store d’Apple depuis mai 2013.

Laissez votre avis