Communication : Happy Hours, jeu concours sur l’assurance retraite

En lançant Happy Hours, Axa souhaite aider les assurés à préparer leurs retraite en leur faisant faire des économies d’impôt. Il s’agit en fait de développer les livrets d’épargne de sa filiale Axa Banque.

Alors que la réforme des retraites est actuellement en débat entre parlementaires, assureurs et banquiers profitent de l’occasion pour séduire les clients – de plus en plus jeunes – sur un sujet par forcément des plus attirants.

Prenons le cas d’Axa, qui, depuis quelques jours, à lancé à grand renfort d’applications mobiles (voir les illustrations ci-dessous) et de campagnes publicitaire (radio et vidéo) son opération “Happy Hours”, qui permet de prendre rendez-vous avec un conseiller pour  préparer au mieux sa retraite. Visuels simples et flashy, slogans chocs et empathie avec le consommateur, comme à son habitude Axa excelle dans l’art de la séduction et de la communication, le but annoncé étant d’attirer de futurs clients pour qu’ils préparent le plus tôt possible leurs vieux jours.

application Axa Happy Hours

© Axa France

La retraite par l’impôt

Et pour appâter les futurs retraités, la méthode de l’assureur est clairement de les cibler par le portefeuille. Ainsi, Axa annonce la couleur : les Happy Hours permettent de déterminez les économies d’impôts que vous pouvez réaliser en vous constituant un complément de revenus pour votre retraite.

Implicitement, d’aucuns diront qu’Axa pousse ici de manière très habille le client à se constituer d’abord un complément de revenu pour sa retraite, avant même de parler impôt. Et pour cela, rien de plus simple que d’effectuer des versements sur un contrat PERP au Madelin chez Axa Banque, la filiale bancaire de l’assureur.

Jeu Concours gagnant/gagnant pour Axa

Pire, l’assureur va même jusqu’à lancer un jeu concours promettant de gagner un an d’impôt. A y regarder de plus près, il s’agit là encore d’un moyen supplémentaire pour faire épargner les futurs clients. Ainsi, dans les conditions générales du jeu, on découvre que pour participer, il faut au préalable effectuer un versement initial ou un “reversement” d’un montant minimum de 1.000 euros bruts sur un contrat PERP ou Madelin d’Axa ou d’Agipi. Les gagnants, au nombre de 5 (!), empocheront un virement sur un Livret Axa Banque ouvert ou à ouvrir d’un montant équivalent à la somme unitaire payée au titre de l’impôt sur le revenu 2012 dans la limite de 10.000 euros.

Au final, sous couvert de se soucier de la préparation de votre retraite et sa volonté de vous faire faire des économies d’impôts, Axa ne fait ni plus ni moins que la promotion des ses livrets d’épargne Axa Banque. De quoi voler la vedette à la retraite…


Laissez votre avis

judi togel