Les faibles retraites agricoles réhaussées à 75% du SMIC d’ici à 2017

Une mesure, publiée au Journal Officiel le 24 décembre 2013, prévoit de relever progressivement les plus faibles retraites des exploitants agricoles. Elles devraient atteindre 75% du SMIC d’ici à 2017.

Souvent annonciateur de changements préjudiciables, le passage à une nouvelle année reste toujours redouté par les Français pour les hausses diverses de prix et taxes qu’il implique. Il arrive cependant, parfois, que certaines modifications soient particulièrement bien accueillies. C’est ainsi le cas pour les pensions de retraites des exploitants agricoles qui, selon une publication parue au Journal Officiel (JO) le 24 décembre 2013, vont se retrouver peu à peu majorées à 75% du SMIC d’ici à 2017. Soit un montant mensuel qui avoisinerait les 1.000 euros, selon le taux horaire en vigueur à l’heure actuelle (janvier 2014).

Aujourd’hui, en dépit d’une longue carrière, certains exploitants agricoles sont particulièrement mal lotis face à leur pension de retraite. Ils sont 10% à percevoir mensuellement moins de 600 euros.

Les Lois sur les retraites du 18 décembre et sur le financement de la sécurité sociale 2014 du 3 décembre, transposées au sein du JO le 24 décembre 2013, prévoient par ailleurs quatre autres mesures fortes pour les agriculteurs : attribution de droits gratuits aux conjoints et aides familiaux au titre des années antérieures à la création du régime complémentaire obligatoire, suppression de la condition de durée minimale d’activité des exploitants agricoles (17,5 années) pour obtenir le droit de bénéficier de la majoration de retraites dès 2014, extension de la réversion à la RCO (retraite complémentaire obligatoire) au profit du conjoint d’un exploitant décédé en activité dès 2014, application du régime des « droits combinés » à la RCO en cas de reprise de l’exploitation par le conjoint d’un chef d’exploitation décédé en activité dès 2014.

Autre changement notable soufflé par cette nouvelle année 2014, les 747.000 salariés retraités du secteur agricole (à ne pas confondre avec les exploitants) percevront désormais mensuellement leur retraite complémentaire. Elle était, à ce jour, versée chaque trimestre.


Laissez votre avis