Réforme des retraites : Le rapport Moreau cible les retraités

Remis au premier Ministre ce vendredi matin, le rapport Moreau sur les retraites prévoit, entre autres, de mettre les retraités à contribution. Entre hausse de la CSG, remise en question des avantages fiscaux ou abattement d’impôts, les seniors vont devoir mettre la main à la poche.

Baptisé “Nos retraites demain : équilibre financier et justice”, le rapport de Yannick Moreau est censé aiguiller le gouvernement afin de trouver des financements pour les retraites à hauteur de 7Mds d’euros d’ici 2020.

Parmi les différentes pistes remises à Jean-Marc Ayrault ce matin, les retraités imposables devraient largement être mis à contribution. Ainsi, les plus aisés d’entre eux devraient connaître une hausse de la CSG (et un alignement avec celle des actifs) passant de 6,6 % au taux normal de 7,5 %. Cette mesure, si elle est suivie par le gouvernement, devrait rapporter 1,8Md d’euros dès l’année prochaine.

Abattement fiscal réduit

Le rapport préconise ensuite de baisser, voir de supprimer l’abattement fiscal de 10% dont bénéficient presque 15% des retraités au titre des frais professionnels. Cette décision permettrait une économie de 3,3Mds d’euros dès 2014. Autre avantage exonéré d’impôts que le texte souhaite fiscaliser, les majorations de pension pour les ménages ayant élevé trois enfants, pour un gain de 900M d’euros.

Enfin, les pensions des retraités actuels pourraient subir “une sous-indexation exceptionnelle à titre transitoire” : désindexation de 1 point (de moins que l’inflation) en 2014 et 2015 pour les pensions soumises à la CSG, ou bien de 0,5 à 1,2 point, ou une sous-indexation pour l’ensemble des retraités, selon l’AFP. Cependant, les petites retraites ne devraient pas être concernées.


Laissez votre avis