Retraite complémentaire : Epuisement des réserves en 2017

La hausse du chômage et de l’inactivité croissante des Français risquent de produire un effet particulièrement néfastes sur les caisses de retraite complémentaire. Selon les projections des analystes, les ressources tendraient à l’épuisement et seraient même intégralement asséchées horizon 2017.

Les réserves des caisses de retraite complémentaire inquiètent. En mal de travailleurs pour renflouer et renouveler les fonds, selon les perspectives des analystes, l’épuisement serait total dès l’année 2017.Un assèchement, impact direct d’une crise persistante qui n’a de cesse d’élever les chiffres du chômage. L’Agirc, destiné aux cadres, serait la première touchée. Suivrait en 2020 l’Arrco, retraite complémentaire de tous les salariés du privé.

Jusqu’à présent, les réserves de l’Agirc, à 42Mds, et de l’Arrco, à 6Mds, étaient jugées confortables, laissant toute latitude pendant une dizaine d’années. Seulement depuis 2010, en raison de la crise, les régimes piochent dans leurs économies et les caisses, désormais, s’amenuisent.

Les syndicats de patrons et de salariés se rencontrent aujourd’hui, vendredi 12 octobre, pour réfléchir à des propositions viables : relèvement des cotisations, allongement de la durée de cotisation, cristallisation du versement des pensions… Seul bémol, aucune des solutions présentées jusqu’alors ne permet, selon les analystes, de rectifier la barre.

A lire également :

– Comment se constituer une retraite complémentaire ?
– La retraite complémentaire pour augmenter le montant de sa pension
– Calculer le montant de sa retraite complémentaire

 

 


Laissez votre avis