Retraite : Des trimestres supplémentaires, sans conditions, pour les pères veufs

Depuis 2010, un père veuf peut bénéficier de 4 trimestres de retraite supplémentaires au titre de l’éducation ou de l’adoption de son enfant. La demande, devant autrefois être effectuée dans un délai de 6 mois à compter du 4ème anniversaire de l’enfant, peut désormais être faite à tout moment, dès que le père dépose sa demande de retraite.

Le Loi de financement de la Sécurité sociale de 2010 a considérablement changé la donne en matière de droits retraite et reconnaissance des pères veufs. Ces derniers peuvent désormais bénéficier de 4 trimestres supplémentaires au titre de l’éducation ou de l’adoption de leur enfant. Deux conditions étaient jusqu’alors requises pour pouvoir accéder à la majoration d’assurance: que le père prouve qu’il a élevé seul l’enfant pendant une ou plusieurs années au cours des 4 premières années suivant sa naissance ou son adoption (autorité parentale + habitation commune), et qu’il effectue la demande d’acquisition de ces fameux trimestres dans un délai express de 6 mois, à compter des 4 ans de l’enfant ou des 4 années après l’adoption. Ainsi, à titre d’exemple, pour les enfants nés ou adoptés avant le 2 juillet 2006, le délai a expiré le 28 décembre 2010.

Face au trop grand nombre de dossiers reçus hors délais, la Caisse nationale d’assurance vieillesse a fait un geste et a transmis une lettre, le 10 février dernier, à ses caisses régionales. La Cnav y indique que le délai ne sera plus pris en compte et que la majoration d’assurance sera accordée dès que la père déposera sa demande de retraite.


Laissez votre avis

judi togel