Retraite : Quels conseils pour bien préparer son départ ?

Nombreux sont les français qui ne comprennent pas correctement l’ensemble des mécanismes administratifs pour partir à la retraite. Pourtant, en préparant à l’avance son départ, il est possible de simplifier ces démarches.

En pleine période de réforme des retraites – et donc des grands changements qui s’annoncent avec – plus de deux tiers des Français (77%) se disent actuellement mal informés sur leur retraite et ils s’inquiètent du montant de leur future pension. Afin d’aider ces futurs retraités a mieux appréhender cette problématique, Mondial Assistance propose des conseils simples pour qu’ils aient une vision claire sur leur situation personnelle.

Dans un premier temps, l’assisteur insiste sur le fait qu’il Il n’y a pas de formule « toute faite » pour connaître la date effective de départ à la retraite à taux plein ou calculer le montant de sa future pension. Ainsi, Depuis 2007, à partir de 35 ans tous les actifs – salariés et non salariés – sont censés recevoir tous les 5 ans un relevé de situation individuelle, un document qui fait état de ses droits, points et trimestres acquis.

Si ce relevé est incomplet, il est important  de :

– de vérifiez que toutes les périodes cotisées sont prises en compte (stages, jobs d’été, chômage, arrêts maladie…) ;
–  de prendre contact avec un des organismes de retraite pour qu’ils produisent les documents nécessaires pour faire reconnaitre vos droits.

Ne pas attendre 55 ans pour s’inquiéter de sa retraite

Si à l’âge de 55 ans, une estimation indicative globale – établie sur la base des relevés de situation individuelle – est envoyée à chacun, il est important de na pas       attendre cette date pour s’inquiéter du montant de sa retraite.

Ainsi, il est vivement conseillé de :

– de conserver et classer tout ce qui peut attester de vos droits (bulletins de salaire, attestations de Pôle emploi, relevés d’indemnités journalières de la Sécurité sociale, relevés de points…) dès le début de sa carrière professionnelle ;
– d’apprendre à décrypter votre bulletin de paie pour savoir si vous cotisez à plusieurs caisses de retraite (de base et complémentaires) ;
– de faire un bilan et des simulations pour avoir une idée précise de votre taux de remplacement en deuxième partie de carrière ;
– de se faire aider par les caisses et organismes de retraite ainsi que les opérateurs privés afin de pouvoir organiser sa vie professionnelle et personnelle en conséquence.

Travailler régulièrement avec méthode

Si la plupart des Français ne savent ni combien de temps ils devront cotiser, ni à quelle date ils pourront partir avec une retraite à taux plein, ni quel sera le montant de leur future pension, il est important d’avoir de la méthode et de la rigueur

En conclusion, n’hésitez pas à vous astreindre un petit travail régulier qui vous permettra tout au long de votre carrière d’appréhender votre retraite dans les meilleures conditions :

–       Mettez sur papier toutes les étapes de votre carrière ;
–       Classez tous vos documents de manière chronologique ;
–       listez les caisses auxquelles vous avez cotisé ;
–       recherchez et/ou demandez à vos employeurs/caisses de retraite actuels et passés les éventuelles pièces manquantes ;
–       Comparez avec votre relevé de situation individuelle et transmettez les éléments manquants pour qu’il soit complété et faites-vous aider.


Laissez votre avis