Retraite : Une plus large réforme en 2013 ?

Le 22 janvier prochain, le COR, Conseil d’orientation des retraites, remettra un état des lieux du système en vue d’une nouvelle réforme. Au total, entre 14 et 19Mds sont à récupérer afin que le gouvernement puisse résorber le déficit des caisses de retraite avant 2017.

Réforme sous Sarkozy avec l’allongement de l’age légal de départ à la retraite, réforme récente sous Hollande avec l’élargissement du dispositif longues carrières, et en attente désormais, une nouvelle réforme pour combler un déficit bien plus élevé qu’estimé originellement. Pour les plus défaitistes, à ce rythme le dispositif pourrait totalement implosé d’ici quelques années. Le gouvernement doit aujourd’hui parvenir à mettre efficacement la main sur 14Mds d’euros minimum, 19Mds si les choses s’enveniment, afin d’assurer la pérennité du système de retraite.

Un déficit de plus en plus inquiétant

Il y a un mois de cela, à la mi-décembre 2012, le COR annonçait, après avoir élaboré plusieurs projections, que le système de retraite poursuivait son enlisement. Passant en revue les 35 régimes obligatoires (salariés, fonctionnaires et indépendants confondus), la prédiction qui est en ressortie se chiffre à 14Mds. A trouver dans l’urgence. Une somme qui atteindrait les 19Mds euros si le gouvernement reste impassible jusqu’à 2017. Selon la prospective établie par le COR sur les 50 prochaines années, le déficit continuerait a lentement s’agrandir jusqu’en 2030. Par la suite, une période faste lui offrirait un regain de vitalité qui atteindrait un pic en 2040, pour finalement totalement sortir du rouge d’ici à 2060, date à laquelle toutes les générations du baby-boom auront cédé leurs places à leurs successeurs.

Quelles solutions pour un rééquilibrage avant 2020 ?

Afin de rééquilibrer les finances des caisses, le COR a isolé trois axes : majorer de 29,4% à 31,2% les prélèvements sociaux obligatoires qui entretiennent le régime, diminuer de 5% le rapport entre les pensions de retraite et les salaires des actifs, et allonger une fois de plus l’age légal de départ de 6 mois supplémentaires. Un age qui pourtant, selon le COR, glissera avec la réforme de Sarkozy à 63 ans dans une décennie. En raison de la hausse des revenus des Français et d’une activité professionnelle de plus en plus soutenue chez les femmes, les pensions de retraite ne cessent de croître année après année. En 2020, elles devraient être de 6/7% supérieures à celles de 2011. Le gouvernement pourrait songer à cet effet à une désindexation des pensions qui sont aujourd’hui calculées en fonction du taux d’inflation. Un gel total n’a pas été avancé, mais une cristallisation partielle pourrait constituer une solution.

Lorsque le COR aura remis son état des lieux du système de retraite le 22 janvier prochain, une commission sera créé. Elle sera chargée d’élaborer plusieurs axes de réforme. Ces pistes seront par la suite étudiées et pesées en concertation au printemps 2013 dans le but de donner naissance à des mesures législatives dès la fin de l’année.


Laissez votre avis