Retraites : La réforme pourrait toucher retraités, patrons et fonctionnaires

Selon Le Figaro, le futur rapport sur l’avenir des retraites propose plusieurs pistes de financement, dont l’augmentation des cotisations patronales, l’alignement du taux de CSG des retraités sur celui des actifs, ou encore le changement des règles de calcul des pensions des fonctionnaires.

Le rapport de la commission Moreau sur l’avenir des retraites doit être remis dans quelques jours au premier Ministre. Selon des sources syndicales citées par le Figaro, les premières mesures du texte devraient notamment toucher retraités et fonctionnaires.

Ainsi, pour les retraités, une des pistes consisterait à supprimer “l’exonération d’impôt de 10% pour frais professionnels dont ils bénéficient comme les salariés de manière injustifiée”, explique le quotidien. Le texte prévoit également l’alignement du taux réduit de CSG des retraités aisés sur celui des actifs.

Les fonctionnaires ne devraient pas être épargnés non plus, puisque le futur texte prévoirait de réduire les inégalités avec les salariés du privé. Pour ce faire, les pensions seraient calculées sur les salaires des 10 dernières années (contre les six derniers mois actuellement) avec comme compensation une meilleure prise en compte des primes dans le calcul.

Les actifs et les patrons eux aussi concernés

Le rapport de Yannick Moreau, ex-présidente du Conseil d’orientation des retraites (COR), prévoirait également de mettre à contribution les actifs en proposant d’allonger la durée de cotisation pour toucher une retraite à taux plein.

Enfin, “le rapport propose également une hausse de 0,3% de la cotisation patronale déplafonnée, qui augmenterait ainsi de 1,6% à 1,9%”, afin d’augmenter les recettes, précise le quotidien. De plus, les pistes de financements tendraient à sous-indexer les salaires (portés au compte) des employés pour le calcul de leur retraite, comme c’est déjà le cas pour les retraites complémentaires des salariés et des cadres Agirc et Arrco.


un commentaire sur “Retraites : La réforme pourrait toucher retraités, patrons et fonctionnaires”

  • christophe Vues :

    Bonsoir,

    Marre marre et marre que fait on des cumuls de postes de nos hommes politiques, les avantages des expatriés de nos ministères une honte nous sommes de plus en plus déshabillés……

Laissez votre avis