Retraites : Les pensions très confortables des grands patrons

Dans son dernier numéro, le magazine Capital dévoile le montant des retraites des grands patrons en France. Les pensions prévues dans leur contrat ou qu’ils touchent depuis qu’ils ont cessé leur activité dépassent dans pour certains le million d’euros par an. Cela concerne notamment le PDG de L’Oréal de Danone ou encore d’Axa.

Alors que la réforme des retraites est actuellement étudiée par la commission des affaires sociales de l’Assemblée Nationale, le magazine Capital livre son palmarès des retraités parmi les mieux lotis de France, à savoir les patrons ou ex-patrons des plus grandes entreprises françaises.

Dans tout classement, il faut un numéro 1. Et le grand gagnant n’est autre que Lindsay Owen-Jones, ancien directeur général de L’Oréal. Selon le mensuel, il toucherait 3,3M d’euros par an de rente, très loin devant son dauphin Franck Riboud, PDG de Danone qui recevra 1,8M d’euros au moment de son départ à la retraite.

Le secteur de l’assurance n’est pas en reste, puisque toujours selon Capital, Henri de Castries, PDG d’Axa prend la troisième place du podium. A 55 ans, son contrat prévoit le versement d’une pension de 1,1M d’euros annuel au moment de son départ. Denis Kessler, PDG du réassureur Scor touchera quant à lui 800.000 euros de retraites par an. En moyenne, les 30 patrons les mieux lotis touchent ou toucheront 720.000 euros de pensions par an, de quoi couler des jours heureux en fin de carrière.

Pour expliquer de tels niveaux de retraites, le magazine Capital explique que ces dernières sont calculées sur la base des trois derniers salaires primes comprises, alors que « le commun des salariés doit produire ses 25 meilleures années ».


Laissez votre avis