Retraites supplémentaires: près de 11 millions d’assurés en France

Près de 11 millions de personnes étaient assurées en 2013 pour une assurance retraite supplémentaire, un marché encore “marginal” en France avec un retraité sur huit percevant un rente viagère, selon une étude de Drees diffusée vendredi.

En plus de l’assurance vieillesse de base et la couverture complémentaire (Agirc et/ou Arrco), toutes deux obligatoires, des dispositifs facultatifs existent pour assurer un troisième niveau de protection.

En 2013, 6,7 milliards d’euros de prestations de retraite supplémentaire ont été versées, le plus souvent sous forme de rente viagère perçue par 2 millions de personnes, soit un retraité sur huit, selon la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees).

Ces prestations représentent 2,2% de l’ensemble des prestations versées en 2013 et “oscillent autour de ce niveau depuis 2008“.

Entre 2009 et 2012, la pension annuelle moyenne de droit direct d’un retraité se situe entre 14.000 et 15.500 euros, la rente moyenne annuelle servie pour la retraite supplémentaire varie entre 1.950 et 2.240 euros.

En 2013, près de 11 millions de personnes étaient assurées par un contrat de retraite supplémentaire, dont 58% d’hommes.

Cela représente 12,3 milliards d’euros de cotisations (soit 4,3 % des cotisations versées au titre des différents systèmes de retraite en 2013, 4,2% en 2005).

Depuis 2005, les produits d’entreprise sont majoritaires, les salariés sont proportionnellement plus nombreux à y adhérer dans les sociétés de 500 salariés et plus“, selon l’étude.

En 2013, les dispositifs qui accueillent le plus de cotisations étaient les contrats destinés aux indépendants, puis les contrats à cotisations définies souscrits dans le cadre de l’entreprise (un peu plus de 3 milliards d’euros chacun).

Le Perco (Plan d’épargne pour la retraite collectif, que peut proposer une entreprise) et le Perp (Plan d’épargne retraite populaire, qui peut être souscrit par un particulier auprès d’une institution de prévoyance, d’une compagnie d’assurance ou d’une mutuelle) participent aussi à la croissance des régimes de retraite supplémentaire.

Le montant de la cotisation moyenne varie selon les produits souscrits et le sexe de l’adhérent. Les produits destinés aux indépendants sont ainsi les plus approvisionnés (2.100 euros par adhérent en 2013), les Perco et les produits destinés aux fonctionnaires, élus locaux ou aux anciens combattants le sont moins (1.100 euros). Pour les Perp le montant moyen est de 700 euros.

La France compte 28,3 millions d’actifs.


Laissez votre avis