Assurance/Insolite : Des vignobles dégradés lors du rallye de France (vidéo)

La course fut riche en sorties de route. Certains pieds de vignes n'y ont d'ailleurs pas résisté. Aux assurances de prendre le relais.

Le rallye de France 2010 restera dans les mémoires comme l’épreuve qui aura vu Sébastien Loeb décrocher sa septième couronne mondiale. Mais, en dehors de cette victoire historique, La course fut riche en sorties de route. Certains pieds de vignes n’y ont d’ailleurs pas résisté. Aux assurances de prendre le relais.

Lors du rallye 2010 de France, Michal Kosciusko, au volant de sa Skoda, s’est fait une petite frayeur en terminant son virage dans les vignes. Certains plants n’ont évidemment pas résisté à la violence du choc. « Dimanche soir, un viticulteur m’a tout de même appelé pour me prévenir que quelques-uns de ses pieds de vignes avaient été renversés » explique Michel Stocker, adjoint au maire d’Epfig dans l’Alsace. « Mais il sera remboursé par les assurances » affirme-t-il.

Les pilotes, les écuries et l’organisation sont couverts en responsabilité civile pour ce genre de pépins. Le règlement du rallye de France est très clair à ce sujet. « Les droits d’engagement comprennent la prime d’assurance garantissant la responsabilité civile du concurrent à l’égard des tiers (pour tous dommages corporels et dommages matériels confondus), dans une limite de 10.000.000 € par sinistre. Conformément à la réglementation générale française des épreuves et compétitions sportives se déroulant sur la voie publique, l’organisateur contractera une police d’assurance auprès d’une société agréée ».

Autrement dit, le viticulteur ou l’assureur du viticulteur pourra se retourner soit contre l’organisation, soit contre le pilote et son écurie pour obtenir réparation du préjudice.

La sortie de route de Michal Kosciusko

Photo extraite de la vidéo

Laissez votre avis