Assurances GAV : De plus en plus de personnes couvertes

D'après la dernière étude publiée par la FFSA et le GEMA, le cap des 6 millions de français couverts par une Garantie Accident de la Vie a été atteint en 2009.

D’après la dernière étude publiée par la FFSA et le GEMA, le cap des 6 millions de français couverts par une Garantie Accident de la Vie a été atteint en 2009.

Crée en 2000 à l’initiative des assureurs, la Garantie des Accidents de la Vie couvre les assurés contre les dommages corporels qui surviennent au quotidien. La GAV qui permet notamment d’être indemnisé rapidement en cas d’accidents de la vie privée, connait aujourd’hui un franc succès auprès de la population.

Selon une enquête récente de la FFSA (Fédération Française des Sociétés d’Assurance) et du GEMA (Groupement des Entreprises Mutuelles d’Assurances), pas moins de 3,1 millions de contrats GAV ont été comptabilisés fin 2009 dans les sociétés d’assurances pour près de 6 millions de personnes couvertes.

Des accidents plus fréquents

L’augmentation du nombre de contrat s’explique tout d’abord par une volonté des assurés d’être encore mieux protégé. Les conditions de vie actuelles, parfois difficiles, font que certains clients n’hésitent plus à payer d’avantage afin d’être mieux couverts.

Avec une cotisation mensuelle moyenne de 160 euros, la GAV jouit d’une bonne réputation car elle est plutôt complète. Elle couvre les préjudices physiques et moraux de nombreuses situations : accidents domestiques ou médicaux, attentats, infractions, ou encore de catastrophes naturelles. Elle indemnises également les préjudices économiques et les frais liés à la modification des conditions de vie.

En ce qui concerne les indemnités, elles sont déterminées selon le droit commun et prennent en compte le taux d’incapacité (garantit à 10%, voire 5% selon certains contrats) ainsi que les conséquences de l’accident sur la vie professionnelle de l’assuré. En cas de décès, la GAV prend en charge le préjudice économique ainsi que le préjudice moral subis par les ayants droit.

Enfin, une hausse de la sinistralité explique aussi l’augmentation croissante des souscriptions. En 2009, près de 35.100 sinistres ont été déclarés et 72 % de ces sinistres correspondent à des accidents de la vie privée. On comprend aisément que la GAV soit aujourd’hui plébiscitée auprès des assureurs et bancassureurs.

Source : FFSA


Laissez votre avis