Baromètre / Etude : Les femmes en quête de l’assureur idéal ?

Pour la seconde année consécutive, l’observatoire Generali-Terrafemina, via l’institut CSA, s’est attaché à décrypter les attentes des femmes face au secteur de l’assurance. En dépit d’une nouvelle vague novatrice d’offres personnalisées à leur image, les femmes semblent privilégier l’assureur à l’assurance elle même. Soit des priorités données à l’assistance et au service au détriment du produit.

L’assureur Generali, en étroite collaboration avec le magazine en ligne Terrafemina, dévoile pour la seconde année les résultats de son observatoire sur les femmes et l’assurance. Enquête réalisée par l’intermédiaire de l’institut CSA. La cible visée : les femmes européennes de tous bords, qu’elles soient salariées, dirigeantes, chefs d’entreprises, mères célibataires, ou en couple.

Les risques en contexte de crise

Face aux risques généraux, la crise financière occupe une certaine part dans les craintes féminines actuelles. Elles sont 67% à redouter que leur pouvoir d’achat diminue, contre 38% à s’inquiéter d’une éventuelle perte de leur emploi.

Sans grande surprise, la santé et la famille constituent des préoccupations prédominantes. 8,5/10 femmes s’attachent à la santé de leurs proches, 8,3/10 femmes manifestent un désir de protection de leur entourage.

Face à des risques plus spécifiques, les femmes se sentent concernées mais en second plan. Elles sont 7,4/10 femmes à se soucier de l’atteinte à l’environnement (pollution, amiante, nucléaire…) contre 7,1/10 a démontré une volonté de se protéger contre les catastrophes naturelles.

Sensibles face à l’assurance

Si dans une logique de protection, les femmes se montrent plus sensibles à l’assurance que les hommes, leur interêt semble désavouer les produits qui leur sont spécifiquement consacrés (31% pour le gender marketing). Elles sont cependant 7,9/10 à songer que “quitte à être assurée autant bien l’être” et 7,4/10 à penser “qu’être bien assurée rend la vie plus tranquille“.

L’exigence du bon assureur

En conclusion des résultats répertoriés dans l’enquête, on distingue que les attentes des femmes s’orientent nettement vers le choix de leur assureur. Exigeantes, elles recherchent le parfait interlocuteur qui saura leur apporter plus qu’un produit. A savoir l’ouverture au dialogue, une assistance adaptée et un service irréprochable.

Leurs critères pour déterminer leur assureur s’attardent donc sur le niveau des tarifs pratiqués, la possibilité de négocier, la relation avec le conseiller et la qualité des offres.

A lire également :

– Enquête : Les Français et leur santé, une relation ambigüe
– Sondage : Les Français, confiants face aux risques


Laissez votre avis