Buzz : Axa finance une étude LGBT et déchaine les réseaux sociaux

L’assureur Axa avait annoncé fin janvier dans un communiqué de presse que l’entreprise s’engage pour la promotion d’une culture inclusive pour les collaborateurs LGBT. L’annonce a déchainé une vague de réactions demandant le boycott de l’entreprise. 

Le 29 janvier dernier, l’assureur français AXA a annoncé être “le premier sponsor de l’étude Out Now, une étude mondiale centrée sur la relation des personnes LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres) au monde professionnel“, par ailleurs l’entreprise “s’engage pour la promotion d’une culture inclusive pour les collaborateurs LGBT“. L’assureur n’est pas le seul à financer l’étude, d’autres entreprises comme la Société Générale, Aviva ou NHS y ont participé.

Le groupe est engagé dans différentes initiatives comme la mixité sociale, pour l’égalité homme femme en entreprises, cet engagement est donc compris dans la politique de l’entreprise.

AXA s’engage résolument à être un des leaders sur la question de la diversité et de l’intégration sur le lieu de travail, et notre soutien à cette étude est en phase avec cet engagement. […] Nous voyons notre soutien à la diversité LGBT sur nos lieux de travail non seulement comme la bonne chose à faire, mais aussi comme un véritable objectif opérationnel”, déclare ainsi Christiane Bisanzio, DRH pour la région Europe centrale, Europe du Nord et Europe de l’Est, et Directrice pour la Diversité et l’Inclusion du Groupe AXA.

Cette étude réaffirme la nécessité de mettre en oeuvre des initiatives plus efficaces pour soutenir les collaborateurs LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres) dans le cadre professionnel et de renforcer une culture de diversité dans l’entreprise. Elle souligne également le risque de démission de salariés performants qui ne sentiraient pas autorisés à déclarer leur sexualité au travail“, indique également le communiqué de presse.

Des intentions mal interprétées

Cette annonce publiée sur twitter a déchainé une vague de remarques et de réaction hostile à l’entreprise sur le net, notamment de la part du milieu proche à La Manif pour tous et du milieu conservateur.

Par ailleurs, l’hebdomadaire Valeurs Actuelles a publié un article dans lequel, il indique un “soulèvement” de l’opinion. “En découvrant ce communiqué, certains internautes n’ont pas manqué de manifester leur étonnement. D’autres affirment qu’ils vont quitter la compagnie d’assurance devant le scandale que représente le soutien d’une telle entreprise à la cause gay. D’autres internautes encore, ont expliqué qu’ils s’apprêtent à organiser un boycott d’AXA. Seront-ils suivis ? La compagnie devra-t-elle changer de position ? Le soulèvement probable des internautes nous indiquera la réponse dans quelques jours“, écrit la rédaction du journal ultra-conservateur. 

Ce à quoi, l’entreprise Axa a répondu “nous sommes parfaitement en accord avec vous sur l’absolue nécessité du respect de la vie privée en entreprise et sur la toute aussi nécessaire égalité entre les hommes et les femmes sur le lieu de travail. Nous regrettons comme vous que cette communication ait donné lieu à des déformations malintentionnées et des polémiques parfaitement inutiles.


Laissez votre avis