Grippe A/H1N1 : Décès d’une femme de 56 ans porteuse du virus de la grippe A/H1N1 (InVS)

DRUne femme de 56 ans, porteuse du virus de la grippe A/H1N1 et qui présentait “de multiples facteurs de risque”, est décédée dimanche dans un foyer pour adultes handicapés des Landes, a annoncé lundi l’Institut national de veille sanitaire (InVS).

Il s’agit du deuxième décès en France métropolitaine d’une personne chez laquelle le virus a été identifié, après le décès le 30 juillet à Brest d’une jeune fille qui souffrait d’une maladie grave, compliquée d’une autre infection pulmonaire sévère.

L’InVS a indiqué lundi que “la patiente décédée dimanche séjournait dans un foyer pour adultes handicapés et présentait de multiples facteurs de risque”. “Toutes les mesures de gestion nécessaires ont été prises au sein du foyer afin de protéger les résidents de l’établissement”, a-t-on précisé.

“Le nombre de décès en France chez les patients porteurs du virus A/H1N1 2009 est de 10: 2 en métropole, 5 en Nouvelle-Calédonie et 3 en Polynésie Française”, selon le bilan établi par l’Institut de veille sanitaire.

Un peu plus tôt lundi, la Direction de l’Action sanitaire et sociale (DASS) de la Nouvelle-Calédonie a annoncé deux nouveaux décès dans le territoire des suites de la grippe A/H1N1, ceux d’une femme de 46 ans et d’un homme de 30 ans les 21 et 22 août. Contrairement aux précédentes victimes de l’épidémie de grippe, “ces deux patients ne présentaient aucun facteur de risque connu”, a indiqué la DASS.

Une équipe de neuf professionnels de santé (trois médecins urgentistes, un médecin généraliste, trois infirmiers anesthésistes et deux infirmiers diplômés d’Etat), mobilisée dans le cadre de la réserve sanitaire, devaient quitter Paris dans la journée de lundi pour rejoindre la Polynésie française.
Ils doivent apporter leur soutien aux équipes hospitalières polynésiennes dans le cadre de l’épidémie de grippe A/H1N1 qui sévit actuellement dans l’archipel.

Par ailleurs, la ministre de la Santé Roselyne Bachelot et la secrétaire d’Etat à l’Outre-mer Marie-Luce Penchard se rendront à La Réunion les vendredi 28 et samedi 29 août pour évaluer les mesures mises en place pour lutter contre la grippe A/H1N1.

Selon un bilan de la cellule épidémiologique Réunion-Mayotte, 7.800 Réunionnais ont été contaminés par le virus de la grippe depuis juin, dont 3.500 lors de la première semaine d’août.

Les territoires français d’outre-mer situés dans l’hémisphère sud sont en plein hiver austral actuellement, saison propice à la diffusion importante des virus grippaux. Lundi après-midi à Paris, Roselyne Bachelot devait présenter le nouveau dispositif de communication autour de la grippe A/H1NI, avec l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES).

AFP


Laissez votre avis