Grippe H1N1 : l’Espagne démarre sa campagne de vaccination le 16 novembre

La campagne de vaccination nationale contre la grippe H1N1 débutera le 16 novembre en Espagne et un vaccin sans adjuvant sera administré aux femmes enceintes, a indiqué jeudi la ministre de la Santé, Trinidad Jimenez.

Les personnes qui pourront bénéficier en priorité de la vaccination sont les femmes enceintes, les personnels soignants (incluant les personnes travaillant dans les maisons de retraite), les agents de la Protection Civile et les malades souffrant de pathologies chroniques sévères (âgés d’au moins 6 mois).

“Pour plus de sécurité concernant les vaccins administrés aux femmes enceintes, nous avons choisi d’acquérir des vaccins sans adjuvant (substances ajoutées au vaccin pour en amplifier les effets, ndlr)”, a indiqué la ministre lors d’une conférence de presse.

Une seule dose de vaccin sera administrée aux adultes âgés de 18 à 60 ans.

Pour les mineurs et les personnes de plus de 60 ans, la recommandation actuelle est de deux doses, mais les résultats des prochains essais cliniques pourraient n’en conseiller qu’une seule, a indiqué le ministère de la Santé dans un communiqué.

Les personnes qui ne font pas partie de ces groupes à risque pourront se procurer le vaccin mi-décembre voire début janvier, a indiqué la ministre de la Santé, sans donner plus de précisions.

Les traitements anti-viraux, type Tamiflu, seront autorisés à la vente à partir du 1er novembre et disponibles sous prescription médicale.

Le gouvernement espagnol avait décidé d’augmenter sa réserve de vaccins contre la grippe H1N1 afin d’être en mesure de vacciner 60% de la population contre 40% auparavant.

Les deux laboratoires choisis par le gouvernement sont le suisse Novartis et le britannique GlaxoSmithKline.

L’Espagne est un des pays les plus touchés en Europe avec la Grande-Bretagne, le bilan des décès liés à la grippe H1N1 en Espagne s’élevant à 45, selon les derniers chiffres officiels du 15 octobre du ministère espagnol de la Santé.

Madrid, 22 oct 2009 (AFP)


Laissez votre avis