Grippe H1N1 : “Montée en puissance importante” de la vaccination à Paris selon le préfet de Paris

Le préfet de la région Ile-de-France, préfet de Paris, Daniel Canepa, a fait état mardi d’une “montée en puissance importante” de la vaccination contre la grippe H1N1 dans les centres parisiens, avec un triplement du nombre de personnes vaccinées quotidiennement depuis vendredi.

Il a aussi annoncé l’ouverture à partir de mercredi de sept “centres pédiatriques” dans la capitale, dédiés à la vaccination des enfants de 6 mois à 3 ans. “Nous sommes passés du trop vide au plein”, a déclaré M. Canepa lors d’un point-presse, indiquant que depuis vendredi, la fréquentation des 12 centres de vaccination de la capitale était passée de “1.000 personnes par jour à 3.000”.

Au total, 18.992 personnes ont été vaccinées à Paris entre le 12 et le 23 novembre, selon la préfecture.

Face à cette affluence, “la priorité sera désormais accordée à ceux qui disposent d’un bon” de la caisse d’assurance maladie (CPAM), a souligné le préfet. Ceux qui n’ont pas de bon, “on leur demande de revenir plus tard” afin d’éviter des “délais (d’attente) supplémentaires” dans les centres, a-t-il ajouté.

Au début de la campagne de vaccination, les personnes qui arrivaient sans bon de la CPAM – environ “10% des personnes” s’étant présentées – étaient quand même vaccinées, leur présence faisant “fonctionner les centres”, a-t-il expliqué.

Pour l’instant, hormis les centres pédiatriques, il n’est pas prévu de centre supplémentaire. En revanche, à partir de la semaine prochaine, l’amplitude horaire d’ouverture “va être augmentée” pour faire face à cette montée en charge, avant le début de la vaccination des écoliers début décembre, a indiqué M. Canepa.

Selon le préfet, la “première source de difficulté” des centres est la “défection de l’ordre de 20 à 25%” des personnels nécessaires à leur fonctionnement, “surtout du personnel infirmier”, a-t-il dit.

Faisant valoir le nombre conséquent de médecins, étudiants en médecine et élèves infirmiers dans la capitale, il a estimé que “si on n’y arriv(ait) pas à Paris, c’est dramatique”. “J’espère qu’il va y avoir une réelle mobilisation”, a dit le préfet.

Paris, 24 nov 2009 (AFP)


Laissez votre avis

judi togel