Lady Gaga poursuit ses assureurs

Contrainte d’annuler son concert à Jakarta en juin dernier, la chanteuse Lady Gaga poursuit aujourd’hui trois assureurs de sa tournée. Ces derniers refusent de prendre en charge les coûts liés à l’annulation.

Considérée comme “messager du diable en soutien-gorge et en culotte” par le front de défense de l’islam en Indonésie, la chanteuse Lady Gaga a dû annuler son concert à Jakarta en juin dernier. Le FPI (Front Pembela Islam) promettait alors le chaos en cas d’exhibition, obligeant la police locale à supprimer la programmation du show au dernier moment. Pour l’occasion, plus de 50.000 billets avaient été vendus.

Le 13 mars dernier, Live Nation, Mermaid Touring et Atom Factory (les trois sociétés qui organisent les tournées de la chanteuse américaine) ont décidé de porter plainte contre trois assureurs de la tournée qui refusent de prendre en charge du coût de l’annulation du concert de Jakarta.

Les responsables de la star – de son vrai nom Stefani Germanotta – réclament au moins 75.000 dollars de dommages et intérêts aux trois assureurs. Ils les accusent notamment d’avoir fait jouer certaines clauses du contrat liées au terrorisme pour éviter d’avoir à rembourser le préjudice de l’annulation.


Laissez votre avis