Décès Philip Seymour Hoffman : Hunger Games 3 s’effondrera-t-il comme Fast & Furious 7 ?

En plein tournage des volets 3 et 4 de la saga “Hunger Games”, Philip Seymour Hoffman n’a pas eu le temps d’enregistrer toutes les scènes nécessaires au bon déroulement de l’intrigue. Un problème de taille qui pourrait couter cher à l’assureur du film.

Le cinéma américain vit une bien triste série noire. Après le décès accidentel de Paul Walker en décembre 2013, c’est Philip Seymour Hoffman qui a tiré sa révérence le 2 février 2014. L’acteur, oscarisé en 2005 pour son interprétation de l’écrivain Truman Capote, est décédé des suites d’une overdose, conséquence de l’absorption d’héroïne apparemment frelatée.

Le même scénario catastrophe que Fast & Furious 7 ?

La disparition de Philip Seymour Hoffman cause à “Hunger Games 3: La révolte (partie 1 et 2)” de sérieux ennuis. Après avoir rejoint le casting du second opus “Hunger Games: l’embrasement”, encore dans les salles françaises il y a peu, l’acteur avait acquis un rôle récurrent et était en plein tournage des deux prochains volets. Si la majorité des scènes du comédien auraient déjà été mises en boite, il manquerait tout de même à Francis Lawrence, le réalisateur, au moins 7 jours de tournage avec Philip Seymour Hoffman pour clore la boucle. Notamment pour enregistrer une scène dite “capitale” pour le dénouement de la franchise.

Un scénario catastrophe rencontré par “Fast & Furious 7” après la mort de Paul Walker. Universal avait été contraint d’interrompre la production, de remodeler le scénario du film en raison d’un trop grand nombre de scènes manquantes avec l’acteur, de jeter les séquences déjà tournées et de repousser de plusieurs mois la sortie en salle. Une déconvenue qui avait couté particulièrement cher à l’assureur de ce 7ème opus: Fireman’s Fund.

L’assureur de “Hunger Games 3” peut souffler

Que l’assureur “d’Hunger Games 3” se rassure, le drame sera à priori évité de justesse. Grâce à la fibre fantastico-futuriste de la saga. L’équipe de post production se serait dite en capacité de lier habilement les différentes scènes déjà tournées par Philip Seymour Hoffman et de l’insérer dans les plans manquants grâce à l’usage d’effets spéciaux. “En clair, le découpage (angles de caméra et enchainement des plans) prévu par Lawrence, le montage et les pixels vont permettre de ne pas réécrire la moindre scène, tout en y incluant Plutarch Heavensbee (le personnage incarné par Hoffman)” écrit AlloCiné.

Le décès de l’acteur n’aura donc aucun impact sur les deux derniers volets de la franchise, tant sur leurs intrigues que sur leurs sorties en salle. “En ce qui concerne la production, il n’y aura aucune conséquence. Bien sûr, nous devrons effectuer quelques ajustements mais le film ne sera pas touché d’un point de vue artistique. Ses performances dans les deux derniers films montreront l’étendue de son talent. Nous pensons que ce sera lui rendre un bel hommage” a conclut Lionsgate.

Crédit Photo : David Livingston/Getty Images

Laissez votre avis