Transat AG2R – La Mondiale : Vers une période de calme, les assureurs à la peine

Tandis que la zone de vents forts qui avait jusque là porté les concurrents devrait perdre de son influence, tout le monde se pose la question de la stratégie face à une dépression annoncée. Côté des assureurs, si Generali – Europ Assistance reste bien en place à moins de 100 miles des leaders, Generali et Skipper Macif sont eux à respectivement 108 et 120 miles nautiques.

Les systèmes météo ne sont parfois par les amis des marins. Si la rupture d’alizés prévue devrait permettre à tout le monde de se reposer, après une bataille dans des vents de 30 noeuds et une mer formée, les oscillations des flux vont contraindre les marins à changer souvent les caps. D’autant qu’ils approchent à grand pas d’une perturbation…

Pour le moment, la stratégie payante a été de tirer plein ouest. Les bateaux leaders sont tous sur la ligne directe pour St Barth. Mais la zone de calme située sur cette route rend la tactique un peu hasardeuse, et l’option sud semble maintenant de mise.

Du côté des bateaux sponsorisés par les assureurs, c’est toujours Generali – Europ Assistance, de Yann Eliès et Jérémie Beyou qui tient la tête de ce classement particulier. En 6e position du classement officiel, à 75 miles de Brit Air, les deux marins ont choisi de rester plein ouest, un peu en retrait des leaders. L’autre bateau au nom de l’assureur italien, le Generali de Nicolas Lunven et Jean Le Cam est lui 10e, à 108 miles des premiers, avec une option sud qui pourrait s’avérer payante si les vents restent soutenus. Enfin, Skipper Macif d’Eric Peron et Gwen Riou patiente dans le peloton et accumule un retard de 120 miles.

Le classement à 15h – 30 avril :

1 – Brit Air
2 – Saveol
3 – Cercle Vert

6 – Generali – Europ Assistance
10 – Generali
12 – Skipper Macif


Laissez votre avis