Sécurité des manèges: le gouvernement demande un rapport à l’Inspection générale de l’administration

Le gouvernement a récemment mandaté l’Inspection générale de l’administration (IGA) pour qu’elle établisse un rapport sur l’amélioration de la sécurité des manèges, a-t-on appris vendredi de source proche du dossier.

L’annonce de cette inspection a été faite alors que les proches d’une adolescente de 13 ans décédée en septembre dans un accident de manège dans les Yvelines ont été reçus jeudi pour la seconde fois au ministère de l’Intérieur, ont-ils fait savoir dans un communiqué.

A initiative d’une pétition ayant recueilli plus de 96.000 signatures sur le site www.change.org, cette famille presse depuis des mois les pouvoirs publics de mettre en place “une règlementation stricte“.

Ce rapport devrait être remis dans un mois au ministère de l’Intérieur et recommander une série de mesures“, a précisé la famille, qui sera associée aux travaux de l’IGA.

Par ailleurs, selon la famille, “le ministère a confirmé qu’un guide pratique sur la sécurité des manèges à l’attention des maires et des forains était en cours d’élaboration, et qu’un audit sur les organismes de contrôle de ces installations serait remis le 15 juin prochain“.

Nous nous réjouissons d’être entendus par le ministère“, a réagi auprès de l’AFP Alexandre Marie, l’oncle de la victime et fer de lance de la mobilisation.

La famille attend maintenant des mesures positives qui donnent du sens à la mort de Maéva, pour éviter que d’autres drames se produisent“, a-t-il ajouté.

Alors que les beaux jours donnent le coup d’envoi de la saison des manèges et fêtes foraines, les proches ont également demandé au ministère qu’une circulaire soit adressée sans attendre aux maires “afin de leur rappeler leur responsabilité dans la sécurité des manèges“.

Le 7 septembre, dans une fête foraine de Flins-sur-Seine, près de Paris, l’adolescente avait été éjectée du wagon d’une “chenille” mise en service en 1965 et dont le contrôle technique était périmé depuis peu. Une enquête sur les causes du drame, confiée à un juge d’instruction à Versailles, est toujours en cours.

En France, 458 hospitalisations consécutives à des accidents survenus dans des parcs d’attraction et fêtes foraines ont été recensées entre 1999 et 2003 par l’Institut national de veille sanitaire. Les accidents mortels sont cependant rares. Le Parlement a adopté en 2008 la première loi consacrée à la sécurité des manèges.


Laissez votre avis