Assurance en Ligne Facile : Les chiffres de 2007 et les tendances 2008

Le secteur de l’assurance en ligne a progressé de 37% en nombre de visites entre 2006 et 2007. L’année 2008 devrait se conclure sur une progression similaire.

Un rapport de de l’activité de l’e-assurance a été réalisé en 2008 par la MACIF et Assurland.com, comparateur sur internet, en s’appuyant sur des enquêtes et des chiffres de l’observatoire de l’assurance.

Avec 11,2 millions de visites mensuelles estimées en 2008, la progression est encore d’environ 36% par rapport à l’année 2007 durant laquelle la moyenne mensuelle de visiteurs s’établissait aux alentours de 8,2 millions.
Pour 2008 par exemple, Direct Assurance, la filiale d’AXA, annonce d’ores et déjà une moyenne de 200 000 visiteurs uniques par mois, soit 30% de plus qu’en 2007.

Si les visiteurs sont au rendez-vous, le rapport note tout de même l’utilisation relativement rapide du site. En effet, en moyenne, les internautes ne lisent que 9 pages par visites, soit le temps de parcourir l’accueil, le choix de l’assurance en comparant ou en s’informant puis de remplir le formulaire et d’obtenir un devis.
En un an, le nombre de pages vues par visiteur est ainsi passé de 9,4 (2006) à 9,3 (2007) soit un recul de 1%.

Le but premier d’un visiteur de sites d’assurance est bien d’obtenir un devis. C’est d’ailleurs la première fonction d’un site d’assurance en 2007.
Les internautes cherchent également des informations sur les produits, s’intéressent moins à la gestion de contrat et les informations sur les assureurs et ne consultent que très peu les informations sur les sociétés.
Ils veulent un prix, savoir ce qu’on leur propose, mais ne cherchent pas à savoir qui est derrière ni comment le contrat sera géré.

Les devis en ligne concernent toujours principalement l’assurance auto. Avec l’assurance moto, la part atteint même près des 3/4 (75%) des devis en 2007. Les complémentaires santé et l’assurance multirisque habitation arrivent ensuite. En 2007, l’observatoire note que la santé et la moto progressent tandis que la MRH stagne et que l’auto s recule en parts de marché.

Enfin, le bilan 2007 de l’e-assurance révèle que les souscriptions en ligne ne sont pas légions. D’une part parce que les sites ne les mettent pas en avant, seulement la moitié des « grands sites » proposait de souscrire en ligne un contrat d’assurance auto.
Les principaux services offerts par les sites sont en réalité la prise de rendez-vous avec un conseiller, les suivis de remboursements santé et les déclarations de changement d’adresse.

L’arrivée d’acteurs importants en 2008 (Groupama, AG2R…) avec des produits spécifiques pour le web, lance une nouvelle ère qui devrait augmenter sensiblement le nombre de souscriptions en ligne et les services proposés.

Enfin, le rapport fait état d’un changement dans la méthode de travail de l’assureur. La simplicité d’information, le besoin de rapidité entraînent une plus grande transparence de l’information et une nouvelle gestion des tâches administratives. Des enjeux typiques de ces nouveaux clients.


Laissez votre avis