Assurance habitation : 49% des Français prêts à changer d’assureur

49% des assurés se déclarent prêts à changer d’assurance habitation dans les six prochains mois. D’autant que la loi Consommation va permettre un changement facile d’assureur en auto et habitation.

Alors que 49% des assurés, ayant répondu à une enquête lancée par Yuseo, se déclarent ouverts à un changement d’assurance habitation dans les six prochains mois, 50% d’entre eux précisent que la motivation principale de ce changement serait de bénéficier d’une réduction du tarif. En clair, le changement se fera s’ils observent qu’ils paient une cotisation trop élevée suite à une évaluation comparative.

Des assurés exigeants

Ainsi près de la moitié des répondants se disent prêts à changer d’assureurs mais seulement sous certaines conditions. Ils se révèlent d’ailleurs assez exigeants. 30% des sondés déclarent que seule une économie garantie d’au moins 20% sur leur cotisation annuelle les pousserait à changer d’assurance habitation. Par ailleurs, l’étude Yuseo montre que 16% des répondants pourraient changer de prestataire en raison d’une mauvaise qualité de service client de leur assureur lors d’un sinistre.

De la complexité de changer d’assureur

Les assurés disposés à souscrire à une nouvelle assurance dans les six prochains mois évaluent la pénibilité et la difficulté d’une telle démarche de changement à 5,4 sur 10. Dans les faits, pour les répondants qui ont changé d’assureur au cours des trois dernières années, la note de difficulté sur le process de changement “vécu” est de 4,4 sur 10 ce qui reste malgré tout assez élevé.

Internet décisif dans le changement

La moitié des sondés auraient pour réflexe de consulter un comparateur Internet. 43% iront visiter les sites des assureurs pour prendre connaissance des offres. Le web représente donc un potentiel certain pour les assureurs, d’où la nécessité de répondre parfaitement à leurs attentes en matière de navigation, de clarté et de transparence. Néanmoins, il faut noter qu’encore 27% des sondés iront demander des conseils en agence. Par ailleurs, 45% des personnes ouvertes à un changement d’assurance habitation envisageraient de demander un devis en ligne mais de souscrire ensuite en agence.


Laissez votre avis