Auto / Habitation / Téléphone : Ouverture des pré-plaintes de police en ligne pour les cas de vol, dégradation ou vandalisme

Le ministère de l’Intérieur instaure ce lundi 4 février un système d’enregistrement de pré-plaintes en ligne pour toutes les atteintes aux biens. Initié tout d’abord dans le sud et l’ouest, il sera opérationnel sur tout le territoire à compter de mars.

Enregistrer sa pré-plainte directement sur une plateforme Internet, tel est le nouveau dispositif déployé par le ministère de l’Intérieur à compter de ce lundi. Attention, cette télé-déclaration ne se substitue pas au formel dépôt de plainte effectué dans un poste de police. Elle permet de déblayer les informations en soumettant un aperçu des faits. La victime renseigne divers formulaires obligatoires, comportant un ensemble d’onglets et de rubriques, choisit ensuite le lieu où elle viendra confirmer et signer son dépôt de plainte (commissariat, gendarmerie…) et détermine enfin son heure de rendez-vous. En somme, finies les files d’attente au poste de police qui se prolongent la nuit durant pour une simple boîte aux lettres arrachée.

Seules les atteintes aux biens sont concernées

Pour ce mode opératoire virtuel, seules les atteintes aux biens sont concernées. Si et seulement si le tiers en cause n’est pas identifié. C’est ainsi le cas des dégradations diverses dans ou sur des maisons, sur des façades (tags, graffiti….), sur des voitures, de toutes les formes de vandalismes ou encore des vols (exclusion faite des cambriolages). Ces préjudices nommés communément “plaintes contre X”.

Déjà testé depuis 4 ans dans plusieurs départements français, le ministère de l’Intérieur a finalement décidé de rendre le procédé efficient ce 4 février dans le sud et l’ouest. Il faudra attendre début mars pour qu’il soit généralisé à tout le territoire.

https://www.pre-plainte-en-ligne.gouv.fr/


Laissez votre avis