Lina Bikiche : L’infidèle de la vidéo buzz “il m’a trompé” sera-t-il remboursé ?

Véritable buzz depuis 2 jours sur Youtube, une vidéo choc retranscrit la vengeance dévastatrice d’une femme trompée. Alors que télévision, console et ordinateur volent en éclat, de nombreux internautes s’interrogent : le fameux infidèle pointé du doigt sera-t-il dédommagé par ses assurances pour tout le matériel cassé ?

“Qui s’y frotte, s’y pique”, tel est l’enseignement que Lina Bikiche, la vingtaine apparente, a décidé de partager avec la France entière, et accessoirement le monde. Dans une vidéo publiée il y a 2 jours sur Youtube, véritable buzz cumulant près d’un million de vues, la jeune femme n’hésite pas a rendre la monnaie de sa pièce à celui qu’elle caractérise désormais comme son “ex”. Son mode opératoire ? Pénétrer dans l’appartement de l’homme grâce au double de clés conservé, et convertir en sculptures abstraites et cubistes plusieurs équipements hifi high-tech appartenant à l’occupant. Sans concession pour celui qui l’a “trompé”, tel que l’énonce clairement le titre de la vidéo, Lina Bikiche détruit tous les symboles chers à la gent masculine : mallette de poker, télévision écran plat, console, ordinateur portable et smartphone dernier cri.

Au delà des féministes qui s’exalteront devant ce juste retour des choses, plusieurs questionnements ont retenu l’attention des internautes : le matériel endommagé est-il potentiellement remboursable par des assurances ? Lina Bikiche risque-t-elle des poursuites et sanctions pénales ?

L’homme sera-t-il dédommagé ?

L’assurance habitation, que tout locataire a obligation de contracter, comporte une garantie “vol, vandalisme” qui aurait pu intervenir dans ce cas précis. Or, tel que la Macif le précise par la voix de Floréal Sanchez, son chargé de mission IARD, le fait que Lina Bickiche soit en disposition du double des clés, et n’ait ainsi pas pénétré par effraction, est une exclusion directe du contrat. “L’assureur ne pourra pas indemniser” conclut le professionnel. Aucun espoir donc de ce côté-là.

L’infidèle peut toutefois avoir plus de chance grâce aux assurances individuelles des objets high-tech. Comme celle de son smartphone par exemple, s’il en a souscrit une. Certaines couvertures garantissent la “casse accidentelle”. L’homme devra donc mentir à son assureur en indiquant que le portable est tombé involontairement. Une tromperie à double tranchant qui pourrait lui couter cher si l’assureur vient à s’apercevoir de la supercherie, en dressant notamment le parallèle entre la vidéo et son client. Les risques : résiliation simple et directe du contrat d’assurance, non remboursement des primes/cotisations versées par avance, affaire portée devant les tribunaux par l’assureur pour réclamer des dommages et intérêts.

Enfin, dernière assurance qui pourrait rentrer en jeu: l’assurance responsabilité civile de Lina Bikiche, souscrite de façon individuelle ou au sein d’une assurance habitation, qui l’oblige à réparer tout préjudice qu’elle causerait à autrui. Or, là aussi un bémol fait fausse note: cette couverture ne fonctionne pas si les dommages perpétrés sont intentionnels et résultent d’une volonté de nuire.

En définitive, l’infidèle ne pourra compter concrètement sur aucune forme d’assurance pour obtenir compensation de ses objets brisés.

Lina Bikiche est-elle sanctionnable par la justice ?

Que les raisons de son acte soient considérées comme légitimes ou non, Lina Bikiche peut indéniablement être confrontée à une condamnation pénale si son “ex” dépose plainte contre elle pour “vandalisme”. Aucun doute possible sur sa véritable identité dans la mesure où elle l’expose clairement dans sa vidéo.

Selon service-public.fr, tout acte de vandalisme jugé léger est passible d’une amende de 3.750 euros, assortie d’une peine de travail d’intérêt général.

En revanche, en cas de dommage considéré important, l’acte de vandalisme peut-être punie d’une peine d’emprisonnement pouvant s’élever à 2 ans, ainsi que de 30.000 euros d’amende.

Les peines sont jugées aggravées si les dégradations correspondent “à une tentative d’intimidation ou à une agression personnelle, vise un bien public ou un bien d’une valeur patrimoniale particulière (musée, monument historique, chantier de fouilles, etc.)”, sont commis de manière collective, “présentent un danger pour les personnes (mobilier urbain devenu instable, signalisations abîmées, etc.)”.

Enfin, il est à noter que “les peines prononcées sont adaptées aux circonstances, à la personnalité et à l’âge de l’auteur”.

Recours de l'”ex”

Toujours selon service-public.fr, le préjudice matériel subi par l’homme sera équivalent à la valeur des biens détruits, ou correspondra au montant des réparations pour les remettre en état. De plus, “si les objets détruits avaient une valeur affective, le préjudice moral subi” pourra également être indemnisé. Au même titre que le remboursement des frais engagés pour le procès, qui pourra être exigé.


4 commentaires sur

  • Azed Vues :

    Quelle vengeance lina va faire pour sa voiture?

  • […] Véritable buzz depuis 2 jours sur Youtube, une vidéo choc retranscrit la vengeance dévastatrice d'une femme trompée. Alors que télévision, console …  […]

  • cid Vues :

    lol, c'est bizarre pck on voit des clés à 0:25 peut être que son mec est au toilette ou c'est lui même qui est entrain de filmer 🙂

  • Sulli Vues :

    "Au delà des féministes qui s’exalteront devant ce juste retour des choses"

    Oh oui, en tant que féministe je m'exalte devant la grande intelligence du procédé: aller chez son ex et se faire filmer en train de tout casser, c'est révolutionnaire, c'est brillant, femmes, voila votre nouveau modèle! Répondez à la connerie par la connerie!

    N'importe quoi.

Laissez votre avis