Terrorisme / Corse : Les résidences plastiquées sont couvertes au titre des contrats Multirisques Habitation

Ce weekend, 26 résidences secondaires ont été plastiquées en Corse dans une quinzaine de communes. Lors de ces cas d’actes de terrorisme, les dommages matériels sont couverts au titre de la garantie incendie des contrats multirisques habitation.

Une nouvelle « nuit bleue » a touché la Corse dans la nuit de vendredi à samedi dernier. Selon des sources proches de l’enquête, 26 résidences secondaires ont été endommagées par des charges explosives mais ces attentats n’ont pas été revendiqués.

Les demeures plastiquées ont toutes subit d’importants dommages. En application de l’article L 126-2 du Code des Assurances, ces dégâts matériels sont couvertes par les compagnies d’assurance au titre de la garantie incendie présente dans les contrats Multirisques Habitation (MRH). La réparation, y compris les frais de décontamination, est donc prise en charge dans les limites de franchise et de plafonds fixées dans le contrat.

En règle générale, cette garantie s’applique dans les mêmes conditions et limites que la garantie incendie. Attention toutefois, les frais de décontamination des déblais ainsi que leur confinement n’est pas prise en compte par certaines compagnies.


Laissez votre avis