Emploi : Les facteurs deviendront-ils des experts d’assurances ?

La Poste souhaiterait que ses 90.000 facteurs puissent constater les sinistres et recueillir les déclarations directement chez les particuliers, à l’image de ce que font aujourd’hui les experts d’assurances.

Le journal Le Monde révèle que La Poste s’apprête à tester un nouveau service auprès des particuliers. Face à la baisse constante des volumes du courrier (-6% par an), l’opérateur public postal veut se diversifier pour moderniser et solidifier son modèle économique et surtout préserver ses emplois. Une mutation qui passerait notamment par la transformation de ses 90.000 facteurs en experts d’assurances.

Contactée par la rédaction de News Assurances, La Poste confirme qu’il s’agit d’une phase pilote. Les postiers pourraient dès l’automne, et pendant leur tournée, prendre “des photos (horodatées, géolocalisées et certifiées) d’une voiture accidentée ou d’un dégât des eaux au domicile des particuliers ! Ils recueilleront la déclaration de sinistre de l’assuré”, écrit le quotidien.

Une application smartphone dédiée

Déjà munis d’un smartphone “qu’ils peuvent utiliser à des fins professionnelles (pour recueillir des accusés de réception avec signature électronique, organiser leur tournée, gérer les réexpéditions de courrier à l’étranger, renouveler leur tenue etc.)”, les facteurs pourront notamment utiliser une application baptisée « Digishoot », pour faciliter leurs démarches assurantielles. Presque de 10.000 postiers sont déjà équipés de ces smartphones et le reste devrait suivre d’ici 2015.

« Digishoot » pourrait également servir à “identifier des objets détériorés sur la voirie ou des trous dans la chaussée, et à en adresser la photo aux conseils généraux chargés de l’entretien de la voirie départementale, pour qui l’envoi d’agents coûte cher“, peut-on lire.

“Cela ira plus vite pour les assurés qui n’auront pas à attendre que passe l’expert, ce sera moins coûteux pour les assureurs et c’est un service pour lequel La Poste et les facteurs, qui inspirent la confiance, sont totalement légitimes”, estime dans le quotidien Nicolas Routier, directeur général du courrier à La Poste.

Plusieurs assureurs dans le coup ?

La Poste confirme également à News Assurances que plusieurs assureurs seraient intéressés pour tenter l’expérience. Selon Le Monde, MMA serait notamment en bonne position sur le projet. Également contacté par la rédaction, l’assureur affirme de son côté n’avoir “aucun sujet de discussion avec l’opérateur public postal”.


Laissez votre avis