Assurance-vie : Le gouvernement veut rediriger l’épargne vers la construction immobilière

En visite dans le Val d’Oise vendredi dernier, François Hollande avait prononcé sa volonté de réorienter l’assurance-vie vers la construction immobilière pour atteindre un objectif de 500.000 logements créés en 1 an. Le ministre du Budget, Jérôme Cahuzac, a confirmé et développé l’information mercredi.

500.000 logements créés sur une année grâce à une partie de l’assurance-vie, telle est la nouvelle ambition de François Hollande. Le président ne s’épanchant pas davantage sur le sujet, il est revenu à son ministre du Budget, Jérôme Cahuzac, de développer les modalités d’application. Il s’est exprimé lors des rencontres parlementaires sur l’épargne et la fiscalité, mercredi 6 février. Ainsi a-t-il assuré qu’il ne s’agirait que de “quelques dizaines de milliards d’euros” sur une collecte totale de l’assurance-vie “de 1.300, 1.400 milliards d’euros”. Un investissement qui selon lui abaisserait le cout du logement en “sollicitant moins le pouvoir d’achat des Français mais leur épargne”. Le ministre en a profité pour rappeler que les politiques d’incitation fiscale n’avaient jusqu’ici “pas contribué à détendre les prix en matière de logement“, jugeant nécessaire de “rompre avec cette logique“.

Des promoteurs immobiliers satisfaits, des assureurs dubitatifs

Cette redirection des revenus fiscaux de l’assurance-vie qui fait la satisfaction des promoteurs, semblent laisser les assureurs dubitatifs. Ils estiment la rentabilité de ce type d’actif insuffisante et attendent de l’État un engagement pour garantir un rendement “acceptable”.

Assureurs et promoteurs se rencontreront lundi 11 février à cet effet.


Laissez votre avis