Assurance-vie : Vers un régime fiscal favorable à l’épargne longue

L’assurance-vie devrait être au cœur de la future réforme de l’épargne financière sur laquelle planche actuellement le gouvernement. Selon toute vraisemblance, l’exécutif souhaite favoriser l’épargne longue et les versements réguliers.

La future réforme de l’épargne financière devrait grandement concerner l’assurance-vie dans les semaines à venir, comme le rappelle dans ses colonnes le journal Les Echos. D’abord, les orientations du très attendu rapport Berger – Lefebvre (voir notre article sur le sujet) qui devrait sortir entre fin février et début mars 2013 : l’objectif, réformer la fiscalité de l’assurance-vie pour favoriser l’épargne longue et les investissements en actions (unités de compte) au détriment des fonds en euros.

Il s’agit de privilégier “les épargnants procédant à des versements réguliers, plutôt que ceux alimentant leurs contrats juste avant son dénouement”, explique Les Echos qui précisent que l’assurance-vie coûte 1,2Md d’euros par an à l’État et l’épargne en actions 2,5Mds.


Laissez votre avis