Epargne : Le taux du livret A ne baissera pas d’un point

Pierre Moscovici a annoncé ce mercredi que le futur taux du Livret A, effectif au 1er février prochain, ne baissera pas d’un point. Le ministre de l’Économie et des Finances a ainsi coupé court à des projections d’analystes se basant sur l’inflation, dont les chiffres sont attendus jeudi.

Revu deux fois par an (le 1er février et le 1er août), le taux de placement du livret A est calculé soit en intégrant à la fois les taux des prêts entre banques (marché interbancaire) et l’inflation (hors tabac), soit en ne retenant que la seule inflation. Au final, la solution qui offre le meilleur taux est retenue.

Dernièrement, Christian Noyer, le gouverneur de la Banque de France a fait savoir son intention de faire appliquer strictement la formule au futur taux du livret A, qui dans ce cas devrait se baser sur l’inflation. Ainsi, selon l’AFP, « avec une hausse des prix à la consommation attendue à 1,1% en décembre, le taux du Livret pourrait, selon les économistes, être fixé à 1,25% contre 2,25% actuellement ».

Pierre Moscovici est donc monté au créneau ce mercredi en assurant que le futur taux du Livret A ne baissera pas d’un point. Interrogé sur Europe 1, le ministre de l’Economie et des Finances a déclaré que « si on conclut que c’est l’inflation plus 0,25 (point) au moins, non ce ne sera pas un point, je peux le dire ». Et ce dernier de poursuivre que malgré les propositions faites par M. Noyer, « c’est le gouvernement ensuite, en l’occurrence le ministre des Finances, qui décide en fonction de ces propositions », ajoutant qu’il pouvait « y avoir des ajustements compte tenu des circonstances exceptionnelles ».


un commentaire sur “Epargne : Le taux du livret A ne baissera pas d’un point”

  • letot Vues :

    si le taux du livret A baisse d'un point ,LES TAUX d'EMPRUNT à la CONSTRUCTION doivent FAIRE DE MEME ??????????

Laissez votre avis