Insolite / Ile Maurice : Une assurance décès dont le capital gonfle en téléphonant

L’opérateur de téléphonie mobile numéro 1 à l’Ile Maurice s’est engagé dans une campagne marketing insolite : offrir une assurance décès mensuelle à ses centaines de milliers de clients. Plus l’usager consomme de temps de communication sur son cellulaire, plus le capital contenu sur le contrat grossit.

Assurance décès et téléphone portable, voilà une relation de proximité que personne n’avait encore envisagé. Et pourtant, le première opérateur de téléphonie mobile mauricien a développé une opération de marketing ingénieuse. Souscrire gratuitement pour la totalité de ses abonnés (inscrits au préalable), soit quelques centaines de milliers d’usagers, une assurance décès. Une seule condition, être âgé de 18 à 59 ans.

La particularité de ce contrat d’assurance farfelu ? La somme versée par l’opérateur dépend de la consommation téléphonique de son client. Ce dernier doit toutefois dépasser un seuil minimum de temps d’appel. Ainsi, pour un crédit de 12 à 25 euros (convertis à partir de la roupie mauricienne) utilisés dans le mois, un usager en prépayé engrangera 375 euros de capital, contre 625 euros pour un client disposant d’un abonnement. En cas de décès du consommateur, l’argent est transféré dans un délai de 48h à son bénéficiaire.

Inutile de préciser que le capital cumulé ne se reporte pas d’un mois sur l’autre.


Laissez votre avis