Agriculture : Vers une assurance récolte universelle à moindre coût ?

Réunis hier à Lanouaille en Dordogne, la FNSEA et les Jeunes Agriculteurs ont présenté aux exploitants leur projet de refonte de l’assurance récolte. Une couverture optimisée qu’ils souhaitent universelle et accessible.

“J’ai demandé un rendez-vous dès fin août au ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll”, a indiqué Xavier Beulin, Président de la Fédération Nationale des Syndicats d’Exploitants Agricoles (FNSEA). En visite à Lanouaille, en Dordogne, pour soutenir les agriculteurs sinistrés par les intempéries du 2 aout dernier, le chef de file a exposé son projet de refonte de l’assurance récolte.

“Un produit universel agricole pour toute la France”, qui aurait pour objectif “de faire adhérer le plus grand nombre au moindre coût”. Également présent sur les lieux, Pierre Léonard, Président des Jeunes Agriculteurs de la Dordogne, a tenu à rassurer les exploitants sur les questions financières. “Cette assurance récolte doit être cohérente, en terme de cotisation et de prix de la franchise. (…) Aujourd’hui, un agriculteur qui gagne 200 euros de revenu par mois ne peut pas payer 600 euros d’assurance mensuels”.

“Il faudra mettre des moyens”

Sur la faisabilité d’une telle couverture en terme de gestion de risques, Xavier Beulin a avancé un potentiel consortium entre assureurs internationaux et nationaux. Déclarant “[qu]’il faudra mettre des moyens”, le Président de la FNSEA en a, une fois de plus, appelé à une plus ample implication de l’État français. “A travers [éventuellement] un fléchage différent des moyens de la PAC. Il faut bien comprendre que les aides de la PAC permettent aux agriculteurs de faire des prix sur la production. Mais si l’État ne s’engage pas plus au niveau de la protection de cette production, il n’y en aura plus”. Une idée qui risque de ne pas faire l’unanimité du côté des producteurs. Tout “le débat est là” a conclu Xavier Beulin.


Laissez votre avis