Alerte cyclonique – 31 août 2010 : L’ouragan Earl passe en catégorie 4 «catastrophique»

Earl continue de grossir à mesure qu’il progresse dans les Caraïbes. Considéré comme le deuxième plus gros ouragan de la saison, le système dépressionnaire se rapproche de Porto Rico. Classé maintenant en catégorie 4 « catastrophique » (sur l’échelle de Saffir-Simpson, qui en compte 5), Earl a causé de gros dégâts sur Saint-Martin et Saint-Barthélémy.

Le cyclone Earl progresse à la vitesse 24 km/heure et se dirige actuellement sur L‘île d’Hispaniola que se partagent Haïti et la République Dominicaine. Porto Rico devrait être touché dans la soirée et se prépare à subir de lourds dégâts car le système dépressionnaire devient de plus en plus puissant. Earl vient en effet de passer en catégorie 4 « catastrophique ».

L’ouragan se trouve maintenant à 200 kilomètres des îles françaises de Saint-Martin et Saint-Barthélémy. Hier, il à frôlé les archipels français (à environ 50 km) où des orages et précipitations ont causé beaucoup de dégâts. Le vent souffle encore très forts dans les collectivités d’outre-mer toujours placées en alerte violet (environ 200km/h selon Météo France). Toujours selon l’organisme de prévisions, on a révélé 110 mm de pluie à St-Martin en l’espace de trois heures et des creux 4 mètres se sont abattus sur les côtes de Saint-Barthélémy.

Aucune perte humaine n’est à déplorer pour le moment sur les deux collectivités, la ministre de l’Outre-mer, Marie-Luce Penchard, est sur place depuis ce matin. Saint-Martin et Saint-Barthélémy ont subi des dégâts matériels importants selon le préfet délégué Jacques Simonnet, joint au téléphone hier soir. Le réseau routier de Saint-Martin est endommagé notamment par des chutes d’arbres et selon EDF, 3.500 abonnés sont privés d’électricité dans les deux îles, et 4.000 personnes sont dans le noir en Guadeloupe touchée aussi par des orages.

A Saint-Barth’, on déplore également des inondations à la gare maritime, dans le quartier flamand et à l’hôtel de la collectivité. « Il s’agit d’une première évaluation», a déclaré le ministre de l’outre-mer, qui va « estimer les besoins » lors de son déplacement prévu jusqu’à  jeudi et débloquer les crédits d’urgence et le fonds de secours de l’outre-mer.

Les vents encore violents rendent toujours difficile l’évaluation des dégâts. Les gens restent cloitrés chez eux, mais la situation devraient se calmer dans la soirée. Les îles devraient revenir en vigilance grise dans la journée, ce qui signifie que la population pourra être autorisée à sortir.

CP : Météo France  – Animation satellite du 31 août

Laissez votre avis