Alerte météo : Earl n’est plus une tempête mais la vigilance est maintenue

La tempête tropicale Earl a fait un mort samedi en balayant les provinces canadiennes de Nouvelle-Ecosse et de l’Ile du Prince Edouard avec des vents soufflant jusqu’à 111 km/h après avoir frappé le nord-est des Etats-Unis sans toutefois provoquer de dégâts majeurs.

Un homme de 54 ans est mort après être tombé de son bateau lors du passage de la tempête dans la province canadienne de Nouvelle-Ecosse, selon les services d’urgence locaux. L’accident s’est produit à Blinde Bay, près d’Halifax.

Earl a cependant perdu son caractère de tempête tropicale dans la soirée de samedi, a annoncé le Centre national des ouragans (NHC) basé à Miami, qui a mis fin aux opérations de surveillance. “Earl est maintenant un phénomène post-tropical et devrait s’affaiblir au cours des prochaines 48 heures”, a-t-il indiqué.

Le Centre canadien des ouragans (CDO) avait qualifié Earl d’ouragan au moment de son arrivée sur les côtes de Nouvelle-Ecosse samedi à 15 h 30 (heure de Paris) pour ensuite le rétrograder en tempête tropicale. Une tempête devient ouragan lorsque les vents soufflent à plus de 119 kmh. Or, des vents allant jusqu’à 120 kmh avaient été enregistrés samedi matin. Dimanche à 5 heures (heure de Paris), le centre de la tempête se trouvait à 295 km au sud-est de Mary’s Harbour, dans la province du Labrador, et progressait à 74 km/h avec des vents de 100 km/h, selon le NHC.

Plus de 210 000 foyers de Nouvelle-Ecosse ont été privés d’électricité samedi selon Nova Scotia Power, la compagnie qui approvisionne la province. Les autorités avait demandé à la population de rester chez elle et de ne surtout pas se rendre près des côtes. A l’aéroport international du Grand Moncton (Nouveau-Brunswick), tous les vols au départ et à l’arrivée ont été annulés au moins jusqu’en milieu d’après-midi heure locale. Quelques vols au départ de l’aéroport international Stanfield d’Halifax, la capitale de la Nouvelle-Ecosse, ont aussi été annulés. Le pont de la Confédération, qui relie les provinces du Nouveau-Brunswick à l’Ile du Prince Edouard (12,9 km) a été fermé aux poids lourds à cause des vents violents. Aucun ferry ne reliait les deux provinces.

South Yarmouth (Etats-Unis), 5 septembre 2010 (AFP)


Laissez votre avis