Alerte Météo France / Orages : Comment déclarer un sinistre pour les 3 départements de PACA toujours en vigilance orange ?

3 départements de la région PACA sont toujours en vigilance orange pour cause d’orages violents. De nombreux sinistres sont à déplorer dans les zones touchées par les alertes d’hier, et il faut maintenant les déclarer auprès des assureurs.

Même si les orages se sont clairement estompés dans la nuit de mercredi à jeudi, Météo France maintient ce matin 3 départements de la région PACA en vigilance orange car de puissantes cellules orageuses se trouvent actuellement au nord des Baléares et remontent vers les cotes françaises”, indique le prévisionniste. Ainsi, les départements des Alpes-Maritimes (06), des Bouches-du-Rhône (13), et du Var (83) sont toujours en alerte.

“Pour les phénomènes orageux les plus actifs, on s’attend à de fortes rafales de vent (80 à 110 km/h), à une activité électrique marquée, de fortes intensités pluvieuses pendant un court laps de temps, une probabilité de grêle”, conclut Météo France.

Comment déclarer un sinistre auprès de son assureur ?

Depuis le début de la semaine, de nombreuses régions de France ont subi beaucoup de dégâts matériels, notamment sur les toitures ou dans les caves des habitations, sur les automobiles ou encore dans les magasins pour les commerçants.

Si vous êtes victimes de dégâts, vous devez contacter votre compagnie d’assurance dans les cinq jours ouvrés après la connaissance du sinistre. Elle vous indiquera alors si les dommages dont vous êtes victime entrent dans le cadre de la “garantie tempête” de votre contrat multirisques habitation, ou si vous devez attendre que votre région soit reconnue en état de “catastrophe naturelle” afin de pouvoir faire jouer la garantie du même nom.

News Assurances vous rappelle d’ailleurs à travers sa fiche pratique la différence entre tempête et catastrophe naturelle.

Vous devez ensuite fournir à votre assureur un descriptif des dommages que vous avez subi en précisant leur nature (destruction de biens, blocage, etc.), ainsi qu’une liste de tous les objets perdus ou endommagés dont vous estimerez la valeur avant et après la tempête. Important, tout justificatif qui peut attester de l’existence et de la valeur de ces biens servira à établir une indemnisation des dégâts la plus juste : photographies avant et après la tempête, factures d’achat ou de réparation, expertises, contrats de location, actes notariés, etc.

Enfin, prenez les mesures de précaution nécessaires pour faire en sorte que les dégâts ne s’aggravent pas, ou le moins possible. Il est utile de contacter à ce moment-là l’assureur, qui vous précisera si vous pouvez bénéficier d’une aide à domicile, et ce que vous devez faire et ne pas faire. En règle générale, vous ne devez pas procéder aux réparations avant le passage d’un expert, pour ne pas compliquer les estimations.

News Assurances vous rappelle également que si vous êtes sinistré, vous pouvez lire cette fiche pratique pour savoir comment se faire indemniser en cas de dégâts consécutifs à un orage. Vous pourrez également savoir comment est assurée une habitation en cas de grêle et les démarches à suivre en cas de dégâts des eaux causés par la grêle.


Laissez votre avis