Alerte météo : La tempête tropicale Tomas menace Haïti

Les autorités haïtiennes se préparaient lundi à déplacer des dizaines de milliers de personnes à l’annonce du passage sur Haïti de la tempête tropicale Tomas qui pourrait frapper le pays 10 mois après un séisme dévastateur, et alors que sévit une épidémie de choléra.

Selon les services météorologiques du pays, Tomas, un ouragan rétrogradé en tempête tropicale mais qui devrait se renforcer de nouveau, pourrait toucher Haïti dans les prochaines 72 heures avec des pluies abondantes et des vents violents, risquant de provoquer des glissements de terrain souvent meurtriers.

Lundi, le président René Préval s’est rendu personnellement dans le sud, une des régions les plus menacées par les intempéries, pour mobiliser les équipes de secours de la Protection civile. “A Port-au-Prince, nous allons demander aux gens qui vivent dans les camps de se préparer à évacuer les tentes qui pourraient céder aux forts vents”, a indiqué un responsable de la Protection civile.

De son côté, la Croix-rouge internationale a envoyé du matériel dans 13 localités d’Haïti pour venir en aide à 25.000 familles. “Nos équipes d’urgence sont prêtes à réagir à Port-au-Prince et dans l’axe qui a été fortement touché par le séisme de janvier pour distribuer de l’aide et préparer les gens à réagir et à trouver des abris pour se protéger”, a indiqué Sophie Chavenel porte-parole de la Croix-rouge internationale.

L’ONU a ordonné l’acheminement lundi d’abris et de denrées alimentaires dans certaines zones d’Haïti, où jusqu’à 500.000 personnes pourraient être touchées par Tomas.

A 15H00 GMT, la tempête, avec des vents à 75 kmh, se trouvait à 675 km au sud-est de Port-au-Prince, selon le dernier bulletin du Centre national des ouragans (NHC) américain, basé à Miami (Floride). Elle avançait en direction de l’ouest à 22 kmh.

Port-au-Prince, 2 novembre 2010 (AFP)


Laissez votre avis