Assurance animale : A quelle fréquence laver son chien ?

Dès lors qu’on sèche correctement son chien pour qu’il ne prenne pas froid, il est possible de laver son animal de compagnie dès que cela est nécessaire. L’essentiel est d’utiliser des produits adaptés. Quelques accessoires peuvent également faciliter la tâche du maître.

L’hygiène du chien est essentielle pour sa santé et son bien-être. La séance du bain est préconisée en toute saison.

Le bain comporte de nombreux avantages : il permet de nettoyer le pelage de l’animal en le débarrassant des salissures et de la poussière, d’assainir le poil, et de faire du bien à la peau grâce à un soin adapté et… un bon massage. Le lavage peut être aussi rendu nécessaire en cas d’infestation par des parasites externes (puces notamment) et avant tout traitement préconisé par le vétérinaire.

Pour les chiens à poils longs un bain par mois est en général suffisant. La même fréquence est recommandée pour les chiens à poils courts ou mi-longs, et elle peut passer à deux bains par mois pour les animaux qui partagent le couchage de leur maître.

Bien entendu, un lavage s’impose après une baignade (surtout en eau de mer à cause de la teneur en sel qui peut irriter la peau) ou une « roulade » dans la boue.

Lavage à sec

Pour les chiens âgés, ceux convalescents ou bien simplement pour une question de temps, il est également possible d’utiliser un shampoing sec.

Avant le lavage, brossez le pelage pour retirer les poils morts. Il est possible d’en profiter pour nettoyer les yeux et les oreilles avec des produits adéquats que vous aura conseillés votre vétérinaire. Comme les shampoings vendus en cliniques, leur achat peut être financé par le forfait prévention contenu dans certaines formules d’assurance santé animale (mutuelle chien).

Passez soigneusement un jet d’eau tiède à faible ou moyenne pression sur le corps en commençant par le bas et en remontant doucement vers la tête, évitant les projections d’eau dans les oreilles et les yeux.

Appliquez ensuite le shampoing en répartissant la quantité de façon raisonnable et en faisant mousser le produit.

Terminez en rinçant soigneusement le corps de votre animal et n’oubliez pas certaines parties comme l’intérieur des pattes, le ventre et la queue.

Enfin, prenez le temps de bien sécher le pelage à l’aide d’une serviette absorbante comme celles en microfibres par exemple. Vous pouvez compléter le séchage à l’aide d’un sèche-cheveux, mais en position faible chaleur pour éviter tout risque de brûlure.

La séance de bain est souvent délicate, car les chiens ont pour certains tendance à s’agiter ou à redouter le contact de l’eau ; l’idéal est donc d’habituer l’animal au bain le plus tôt possible (dès l’âge de 2 ou 3 mois) et de le mettre en confiance en le rassurant pendant la séance.


Laissez votre avis

judi togel