Assurances / Intempéries : Les orages font des dégâts dans le sud-est, mais pas de blessé

Après avoir été placé en vigilance rouge « orages », le Gard a subi de gros dégâts pendant la journée d’hier et dans la nuit. De fortes pluies se sont également abattues sur les Bouches-du-Rhône et le Vaucluse, les deux département placés en alerte orange ont eux aussi subi des dégradations matérielles, mais aucun blessé n’est à déplorer.

Le sud-est se réveil meurtrit après une nuit agitée par de très violents orages. Dès mardi après-midi, le Gard et l’Ardèche ont été touchés par d’importantes précipitations, faisant déborder certains cours d’eau. Écoles fermées, camping évacués, routes départementales coupées et transports scolaires suspendus, plusieurs départements du sud-est ont été touchés par ces précipitations abondantes. On dénombre des chutes de branches, quelques toitures endommagées mais surtout des caves et des garages inondés.

La commune de Lézignan-Corbières par exemple et les zones proches d’ Alès ont été très fortement touchées. On dénombre de nombreuses habitations surprises par les eaux et des voitures bloquées par les pluies. Les services de secours, déployés en nombre dans les Bouches du Rhône, ont effectué de nombreuses interventions notamment dans la région de Noves, à Tarascon et Saint-Andiol.

Beaucoup de rues ont été recouvertes par les eaux, mais les secours n’ont recensé que des dégâts matériels. En ce qui concerne le Vaucluse, c’est près de 160 pompiers qui étaient encore mobilisés entre Cavaillon et l’Isle-sur-la-Sorgue, où la pluie est tombée abondamment toute la nuit. On déplore encore quelques zones éparses privées d’électricité dans les départements touchés, 18.000 habitants du secteur de Saint-Cyr-sur-Mer sont restés dans le noir durant la nuit, avant que le courant ne soit rétabli ce matin pour la moitié d’entre eux.

Dans le Vaucluse, plus de 200 mm d’eau par m2 sont tombés par endroits, une situation inédite qui n’était plus arrivée depuis 1964, selon Météo-France. « Il est tellement tombé d’eau en deux heures que le réseau souterrain d’évacuation des eaux a rapidement été saturé, détaille-t-on au cabinet du maire de Cavaillon. Beaucoup de routes ont été inondées, certaines entreprises sont inaccessibles et des camions-pompes ont été mobilisés » déclare l’organisme météorologique.

On dénombre 1.600 appels téléphoniques aux secours dans le Vaucluse en seulement vingt-quatre heures. Dans les Bouches-du-Rhône, les pompiers sont intervenus plus de 460 fois et l’heure est à présent à l’évaluation des dégâts et aux déclarations de sinistres auprès des assurances. Météo France a levé sa vigilance rouge ce matin pour le Gard, et la vigilance orange pour les Bouches-du-Rhône, le Vaucluse et le Var.


Laissez votre avis