Catastrophes naturelles : la France un des pays les plus touchés en 2014

Alors que pour les assureurs français la note de l’année 2014 va se révéler plutôt salée, à l’échelle mondiale, elle sera moins coûteuse que l’année 2013 pour les assureurs.

Les pertes économiques mondiales liées aux catastrophes naturelles et dues à l’homme ont été moins élevées en 2014 qu’en 2013, atteignant 113 milliards de dollars (90,7 milliards d’euros), selon une première estimation du réassureur suisse Swiss Re publiée mercredi .

Ce montant s’inscrit en dessous de la moyenne des dix dernières années qui se situe à 188 milliards, a précisé le groupe suisse dans son étude Sigma. Ce chiffre s’inscrit en recul de 16% par rapport à l’année précédente, les pertes économiques ayant totalisé 135 milliards de dollars en 2013, a précisé Swiss Re. L’année qui s’achève a également été moins coûteuse en vies humaines, le nombre de décès liés aux catastrophes naturelles et dues à l’homme étant évalué à 11.000 contre 27.000 en 2013.

En France en revanche le cout des catastrophes naturelles en 2014 augmente de 20% par rapport à l’année précédente. Ce rebond est dû principalement à la succession d’évènements climatiques violents. Le sud de la France à vu déferler 16 tempêtes contre 3 à 4 habituellement pour la même période. Par ailleurs ces intempéries ont été lourdes en pertes humaines. Entre septembre et novembre, plus de 20 personnes ont perdu la vie dans les inondations.


Laissez votre avis