Quel est le coût des intempéries pour les assureurs ?

Après une première estimation, le président de la Fédération française des sociétés d’assurance (FFSA) déclare que les intempéries coûteront environ 500M d’euros aux assureurs.

Bernard Spitz, le président de la FFSA, a confirmé mercredi sur Radio Classique les premières estimations de la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles (FNSEA), les intempéries qui ont frappé la France ces dernières semaines coûteront environ 500M d’euros, selon les premières estimations.

Le coût des inondations qui ont touché le sud-ouest du pays devrait s’élever à 300/350M d’euros et l’épisode de grêle “entre 150 et 200M d’euros“, a indiqué Bernard Spitz. Ces premières estimations sont encore “très approximatives”, a-t-il ajouté.

Le président de la FNSEA, Xavier Beulin, avait estimé jeudi sur Europe1 à plus de 500M d’euros les dégâts agricoles. “Il y a près de 300.000h en France qui sont soit détruits ou n’ont pu être semés. Et à 1.500 euros par hectare, ça peut aller très vite“, avait-il déclaré.

Des municipalités sinistrées

Par exemple 500.000 euros restent à la charge de la ville de Dijon. C’est pourquoi, La ville a demandé la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle. Par ailleurs selon le quotidien le Bien Public, un état des lieux a été dressé.

La municipalité aurait la ferme intention de solliciter des subventions au titre du fonds de solidarité en faveur des collectivités territoriales et de groupements touchés par des catastrophes naturelles, ainsi qu’au titre du fonds d’équipements aux collectivités territoriales.


Laissez votre avis